Lakers

Shareef O’Neal et Scotty Pippen Jr. mis à l’essai par les Lakers : les fils de sont dans la place, va falloir assurer sur les parquets

Shareef O'Neal Scotty Pippen Jr 24 juin 2022 Lakers

Ces deux gars vont maintenant devoir se faire un prénom

Source image : YouTube

Alors que la Draft NBA a eu lieu cette nuit, pas mal de joueurs sont logiquement restés sur le carreau. C’est notamment le cas de Shareef O’Neal et Scotty Pippen Jr, fistons du Shaq et du lieutenant de Michael Jordan aux Bulls. Coïncidence (ou pas), les deux hommes se sont vus offrir une deuxième chance par les Lakers de Los Angeles. 

Ils attendaient avec impatience la cérémonie de la Draft en espérant être cités parmi les 58 noms retenus pour cette année. Malheureusement pour eux, Shareef O’Neal et Scotty Pippen Jr. n’auront pas cet honneur. Malgré tout, les deux garçons aux noms légendaires n’ont peut-être pas complètement dit « adieu » à leurs rêves de NBA. Dans la foulée de la cérémonie, ils ont été invités par les Lakers à les rejoindre temporairement. Pas si surprenant, puisqu’on sait que les Purple and Gold étaient intéressés par Shareef O’Neal. Ils l’avaient d’ailleurs déjà convoqué pour un workout il y a deux semaines, histoire de pouvoir mieux juger de ses qualités balle en main. Un rendez-vous durant lequel le fils du Shaq n’a visiblement pas convaincu puisqu’il n’a pas été sélectionné la nuit dernière par les Lakers, lesquels possédaient pourtant le 35ème choix. Malgré tout, les Angelinos ont entrouvert la porte en proposant à Shareef de les rejoindre pour la Summer League. Après un cursus universitaire assez anonyme et un échec à la Draft donc, O’Neal a plutôt intérêt à se montrer s’il veut prolonger son aventure en Californie.

Du côté de Scotty Pippen Jr., la situation est un peu différente. Il faut dire que le fiston de l’acolyte de MJ a plutôt cartonné à la fac. Dans un rôle de meneur scoreur, il a bien progressé au cours de ses trois années à l’Université de Vanderbilt et sort d’une saison à 20,4 points, 3,6 rebonds et 4,5 passes décisives. Mais son âge (22 ans) et sa petite taille (1m85) ont dû refroidir les managements qui envisageaient de le prendre. Pas de soucis, les Lakers en profitent donc pour récupérer un deuxième grand nom, mais qui offre plus de certitudes en comparaison de Shareef O’Neal. Ça part donc sur un two-way contract pour Scotty, qui donnera l’occasion aux Californiens de le tester à la fois en G League et en NBA (À noter que les Raptors ont fait de même avec Ron Harper Jr., un autre fiston qui a du basket dans le sang). Le garçon a du talent et on ne serait pas étonnés de voir cette opportunité se transformer en contrat plus stable au cours de la saison si les perfs suivent. Dans tous les cas, Shareef O’Neal et Scotty Pippen Jr auront l’occasion de faire parler les skills dès cet été lors des Summer Leagues. Il faudra qu’ils saisissent leur chance à fond s’ils veulent être de l’aventure avec LeBron James et compagnie.

Ne pas être sélectionné à la Draft n’est pas forcément un échec et on voit chaque année des joueurs snobés à la cérémonie de fin juin se faire une place dans la Grande Ligue grâce aux Summer Leagues, à des passages en G League ou à des contrats courts. Les deux gars dont il est question ont déjà un nom respecté dans la Ligue, il est l’heure pour eux de prouver qu’ils possèdent aussi le talent qui va avec. 

Source : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top