Draft NBA

Shareef O’Neal va participer à un workout avec les Lakers : le blase légendaire est là, mais pas sûr que ça suffise

Shareef O'Neal 10 juin 2022

Tel père, tel fils ?

Source image : YouTube

Gros prospect en sortie de lycée, Shareef O’Neal a connu depuis un parcours plus difficile. Mais à 22 ans, l’heure est peut-être venue pour le fils du Shaq, lui qui se présente à la Draft qui arrive. En préparation de cet événement, l’intérieur va disputer des workouts avec plusieurs franchises, dont… les Lakers. Tiens tiens, ça nous rappelle quelque chose. 

À deux semaines de la cérémonie de la Draft 2022, les lumières sont tournées sur les prospects qui enchaînent les workouts avec les franchises NBA mais certains font plus parler que d’autres. Et autant vous dire que quand on s’appelle O’Neal, c’est compliqué de passer inaperçu. Alors quand Jovan Buha, journaliste à The Athletic, nous apprend que le fils du Shaq va participer à un workout avec l’équipe qui a fait la légende de son daron, la hype est plutôt haute. Pourtant, on ne peut pas dire que le gros espoir du lycée ait confirmé dans son parcours universitaire. Il faut dire qu’il n’a pas été aidé par son corps, puisqu’il a dû subir une grosse opération au cœur avant son arrivée en NCAA, qui lui a fait perdre un an. Malgré ce contre-temps, Shareef a fait ses début avec le programme de UCLA lors de la saison 2019-2020, avant de rejoindre l’université de Louisiana State et les Tigers où il passera ses deux dernières années. Un cursus de trois ans qui ne l’aura pas vraiment vu briller, avec des statistiques globales assez décevantes (2,6 points, 3 rebonds et 0,1 passe en 11 minutes), et on ne peut pas dire non plus que le gars se soit distingué par son adresse avec un petit 40,5% au tir dont 20,8% à 3-points et 48% aux lancers, merci papa pour les cours particuliers sur la ligne. Mais même avec ça, et malgré un souci administratif qui aurait pu l’empêcher d’y participer, O’Neal a décidé de maintenir sa participation à la prochaine Draft.

Visiblement, le fiston du Shaq suscite tout de même un peu d’intérêt puisque plusieurs franchises ont décidé de lui accorder un entraînement pour le rencontrer et voir de plus près ce dont il est capable. Et devinez qui on trouve en haut de la liste ? Eh oui, les Los Angeles Lakers « de Papa ». Si ce rendez-vous est loin de lui assurer une place en NBA la saison prochaine, et encore moins en Californie, le symbole du fils approché par la franchise historique de son père est toujours sympa. Mais le plus dur commence pour l’ailier-fort, qui va devoir convaincre les franchises de son potentiel pour faire oublier son parcours universitaire assez… anonyme. Et là-dessus, il aura au moins plusieurs occasions de se démarquer puisqu’en dehors des Angelinos, Milwaukee, Cleveland, Atlanta et Washington ont aussi programmé des sessions avec lui. Après cette série de rencontres viendra l’heure de la Draft, où le prospect n’est pas attendu bien haut. D’après les experts, il pourrait tout de même être drafté en seconde partie de deuxième tour par une franchise qui en ferait un pari en espérant pouvoir le développer.

Après un parcours bien galère depuis sa sortie de lycée, Shareef O’Neal voit le bout du tunnel. Invité à des workouts par plusieurs franchises dont celle de son glorieux daron, il va devoir faire ses preuves pour gagner une place dans la Grande Ligue. Prochaine étape pour le prospect, la Draft qui arrive dans deux semaines.  

Sources : The Athletic, CBS Sports, ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top