Celtics

Steve Kerr et Klay Thompson ont réagi au comité d’accueil réservé à Draymond Green : « Le public de Boston ? Classe, vraiment classe »

Des « Va te faire f*utre Draymond » ont notamment été envoyés par certains fans des Celtics.

Source image : NBA League Pass

Il fallait s’y préparer. Après les nombreuses provocations de Draymond Green lors du Game 2 des Finales NBA il y a quelques jours, le public de Boston l’attendait de pied ferme. Et sans grande surprise, quelques noms d’oiseaux sont descendus des travées du TD Garden cette nuit. Klay Thompson et Steve Kerr ont notamment réagi en conférence de presse, tandis que la femme de Draymond a envoyé un gros coup de gueule sur les réseaux. 

« Classe, vraiment classe. » Voilà les termes utilisés par Thompson et Kerr derrière les micros quand ils ont été interrogés sur le comité d’accueil réservé à Draymond Green par le public de Boston lors du Game 3. On ne sait pas s’ils se sont mis d’accord en amont mais comme nous, ils ont entendu les « Va te faire f*utre Draymond » envoyés par le public bostonien en direction de l’ennemi public numéro 1. Clairement, les fans des Celtics n’ont pas apprécié le comportement de Dray au cours de la deuxième manche de la série, où Green s’est embrouillé avec environ la moitié de l’équipe d’Ime Udoka, enchaînant les provocations verbales et physiques pour tenter de perturber au maximum l’équipe adverse. Dans la troisième manche jeudi, Draymond a continué ses pitreries ainsi que ses échanges musclés avec certains joueurs, sans oublier évidemment de discuter de façon autoritaire avec les arbitres. Vous imaginez bien que ça n’a pas arrangé son cas, même si les Celtics auraient quand même pu avoir l’amabilité de remercier la grande gueule des Warriors pour son match cata. Car quelque part, si Boston mène 2-1 dans la série aujourd’hui, c’est grâce au manque d’impact criant de Dray sur ce Game 3 et même sur le Game 1 il y a une semaine. Blague à part, une autre personne a été fortement agacée par les insultes envoyées en direction de Dray, à savoir sa femme qui n’a pas hésité à s’exprimer sur Instagram. Morceaux choisis.

« D’aucune façon les fans ne devraient avoir le droit de balancer des obscénités en direction des joueurs. […] La NBA a le culot de mettre une carte avec le code de conduite à chaque place [de la salle, ndlr.] pour prévenir les fans qu’ils peuvent se faire expulser ou bannir, mais vous avez toute une partie du public qui chante ‘Va te faire f*utre Draymond’, ou qui le traite de ‘Sal*pe’ ou de ‘C*nnard’. Et rien ne se passe ? Mes enfants étaient dans la salle ce soir et ils ont entendu ces conneries. Petits fans des Celtics, c’est honteux de votre part. »

Jusqu’où peuvent aller les fans en NBA ? C’est une question sur laquelle on s’était exprimés en long, en large et en travers après les échanges très cordiaux entre Kyrie Irving et le public de… Boston justement au premier tour des Playoffs. On ne va donc pas le remettre sur la table là maintenant mais c’est un épisode supplémentaire dans la relation parfois tendue entre joueurs et supporters, même si Draymond est plutôt du genre à utiliser cette hostilité pour tenter de se booster. Forcément interrogé sur le sujet après la rencontre, Green n’a pas voulu prendre ça trop à cœur.

« Ils n’ont fait que parler. Ce n’est pas vraiment mon job de réagir face à eux. Je m’y attendais. […]

J’accueille ça à bras ouverts. Je n’ai pas vraiment réussi à utiliser cette énergie ce soir, mais ouais c’est quelque chose que j’apprécie. »

Effectivement, vu la disasterclass que vient de lâcher Draymond, on ne peut pas dire que l’hostilité du public de Boston l’ait transcendé. Au contraire. La bonne nouvelle pour Green, c’est qu’il aura une nouvelle opportunité vendredi au TD Garden. Les fans des Celtics ne vont probablement rien changer, par contre Dray doit lui clairement se bouger. 

Sources texte : conférence de presse, The Athletic

3 Commentaires

3 Comments

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top