Warriors

Stephen Curry se veut rassurant par rapport à son bobo : “Ça ira, je ne me vois pas rater le prochain match”

Pourvu qu’il dise vrai.

Source image : NBA League Pass

Dans les dernières minutes d’une rencontre physique et usante cette nuit à Boston, Stephen Curry s’est pris un Al Horford sur le pied et comme vous pouvez l’imaginer, cela ne fait jamais du bien. Heureusement, si l’on en croit les propos du sniper après le match, on a évité le pire. En tout cas on l’espère…

Pendant quelques secondes, le monde s’est arrêté pour les fans des Warriors, pour les fans de basket tout court d’ailleurs. On vous la refait pour ceux qui n’étaient pas devant leur écran cette nuit. Il reste un tout petit plus de quatre minutes à jouer dans le dernier quart-temps. Après un shoot raté de Jayson Tatum, la balle traîne et tout le monde s’arrache pour récupérer le rebond. Stephen Curry se retrouve au milieu de la mêlée, en compagnie notamment d’un Al Horford qui va retomber involontairement sur le pied du Splash Brother avant qu’une sixième faute de Draymond Green ne mette fin à tout ça. Alors que le public du TD Garden explose au moment où Marcus Smart parvient enfin à sécuriser la gonfle, les dégâts sont là côté Warriors puisque Steph reste au sol pendant de longues secondes, grimaçant de douleur. À ce moment-là, on se dit qu’on est peut-être devant un grand tournant dans ces Finales NBA. Les images qui suivent sont cependant rassurantes car Curry reste en jeu pour les prochaines possessions, avant de finalement sortir à -14 au score, le scénario du match ne laissant alors plus beaucoup de place au suspense. Des images rassurantes qui seront confortées par les propos de Steph en conférence de presse d’après-match.

“Ça ira. […] Bien évidemment j’ai un peu mal, mais ça ira. On verra comment je me sentirai demain et puis faudra se préparer pour le match de vendredi.

C’est la même chose que contre Boston en saison régulière, en moins grave. […] Je n’ai pas l’impression que cela va m’obliger à rater un match. Il faudra utiliser les 48 prochaines heures pour bien se préparer.”

Pour rappel, c’est également face à Boston à la mi-mars que Steph s’était blessé au pied, lors d’une mêlée impliquant Marcus Smart. Alors victime d’une entorse ligamentaire, le meilleur shooteur de l’histoire avait manqué tout le reste de la régulière pour ensuite revenir pour le premier tour des Playoffs face aux Nuggets. D’après les propos de Curry, on est sur une blessure relativement similaire, avec cependant un degré de gravité moindre. Alors espérons qu’il soit bien opérationnel pour le Game 4 de vendredi (déjà !), même si le coach Steve Kerr a refusé de s’avancer : “On en saura plus demain” a déclaré l’entraîneur de Golden State, qui a très bien conscience qu’une absence de Curry condamnerait très probablement les Warriors dans ces Finales NBA. Dos au mur après la défaite de cette nuit, les Dubs n’ont pas vraiment d’autre choix que d’aller s’imposer au TD Garden lors de la quatrième manche s’ils veulent éviter de se retrouver au bord du précipice. Et il n’existe pas vraiment de scénario dans lequel Golden State s’impose contre cette équipe de Boston sans un Curry à son top niveau, lui qui tourne sur les trois premiers matchs à 31,3 points de moyenne à plus de 48% de réussite au tir et presque 49% du parking.

D’ici à demain soir, on va croiser les doigts bien fort pour que Stephen Curry soit frais et dispo pour le Game 4. La série se joue probablement vendredi au TD Garden, et les Warriors ne pourront pas survivre si Steph ne peut pas faire du Steph. On en a eu la preuve cette nuit, où la grosse perf du Splash Brother a été insuffisante face à la dimension physique et athlétique des Verts.  

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top