Warriors

On a retrouvé Klay Thompson : 25 points avec 5 banderilles de loin, certes ça n’a pas suffi mais le Splash Bro est enfin sorti de sa boîte

Au moins un truc de positif pour les Warriors après la défaite de cette nuit.

Source image : NBA League Pass

En grosse galère sur les deux premières rencontres des Finales NBA, Klay Thompson devait réagir au plus vite pour aider les Warriors face à ces redoutables Celtics. Et en grand champion qu’il est, le Splash Brother a rebondi sur le parquet du TD Garden lors du Game 3 cette nuit. Rassurant pour la suite, même si Golden State est désormais dos au mur…

“Game 6 Klay.” Voilà comment l’arrière des Dubs cherche l’inspiration quand ça va mal, en allant sur YouTube et en regardant ses plus grands exploits. Une technique visiblement payante car Thompson est bel et bien sorti de sa boîte cette nuit. Pourtant, il a pris un peu de temps pour se lancer, à tel point qu’il semblait parti pour réaliser un nouveau match très loin de ses standards. Perturbé par la dimension athlétique de la défense de Boston, le Splash Bro a effectivement dû attendre jusqu’à la fin du premier quart pour enfin mettre la machine en route. Mais ensuite, certains souvenirs de “Game 6 Klay” ont commencé à remonter à la surface, Thompson marquant notamment sept points en moins de trois minutes au début du second. Il préchauffe comme on dit dans le jargon. Adresse retrouvée, meilleure sélection de shoots que dans le Game 2, enfin de l’impact dans le jeu… bref on a retrouvé le Klay Thompson qu’on kiffe. Et comme au bon vieux temps, il a bien accompagné son frérot du backcourt Stephen Curry dans un nouveau troisième quart-temps de haut niveau signé Golden State, pour terminer les 36 premières minutes avec 25 points et 5 banderilles au compteur. Un total qui cependant ne bougera plus lors des douze dernières, les Celtics verrouillant l’attaque de Golden State (11 points seulement) bien comme il faut dans l’ultime période.

“Comme on a perdu, je ne peux pas vraiment dire que ça s’est bien passé pour moi. J’aurais préféré sortir la performance du Game 2 mais avec la victoire. La seule chose qui compte, c’est le résultat du match, pas le nombre de paniers marqués ou votre efficacité.”

Si la fin de match et la défaite laissent forcément un arrière-goût un peu dégueu dans la bouche de Klay, sa performance globale reste un signe positif pour les Warriors par rapport à la suite de la série. Avec un Splash Brother en plus, forcément ça peut changer deux-trois trucs, à condition évidemment que Stephen Curry puisse continuer ces Finales NBA dans de bonnes conditions. Les Dubs ont besoin d’un Thompson qui se rapproche un minimum du niveau auquel il évoluait avant ses blessures, histoire de baisser un peu la pression se trouvant actuellement sur les épaules de Steph. La défense des Celtics est trop solide, trop physique et trop polyvalente pour un seul homme, aussi exceptionnel soit-il. Mais la question qu’on se pose désormais, c’est de savoir si on est plutôt sur une performance isolée ou si cette prestation de Klay était un aperçu des choses à venir. On l’a vu sur l’ensemble de ces Playoffs, le Splash Brother peut faire un peu les montagnes russes mais dans le même temps, on se dit qu’il n’y a pas grand-chose de plus terrifiant sur la planète basket qu’un Thompson qui commence à trouver son rythme offensif. L’avenir répondra à cette interrogation mais il est clair que pour espérer survivre, les Warriors auront besoin du scénario numéro 2.

Que ça fait du bien de revoir un Klay Thompson qui ressemble à nouveau à Klay Thompson. Les Warriors ont eu leur chance dans cette rencontre et le match du Splash Brother n’est pas étranger à ça, mais Klay est tombé avec l’ensemble de son équipe dans un quatrième quart-temps fatal. Nouvelle réaction attendue vendredi soir.

Source décla : conférence de presse d’après-match

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top