Jeux Olympiques

Le basket toujours SDF pour les JO de Paris 2024 : après les joueurs de l’Équipe de France, la FIBA s’agace à son tour

Jeux Olympiques Paris 2024 logo 9 juin 2022

Un statut de médaillés d’argent mais toujours pas de salle pour les Jeux 2024…

Source image : Paris 2024

Où pourra-t-on voir du basket lors des Jeux Olympiques de Paris 2024 ? La question se pose de plus en plus sérieusement. Alors qu’aucun accord n’a encore été trouvé entre le comité organisateur et la FIBA, les négociations sont bloquées par les intérêts de chacun. Une situation assez incroyable pour l’un des sports les plus populaires au monde, qui ne trouve pas de salle dans sa capitale pour organiser sa première phase. On fait le point sur la situation. 

À peine deux ans avant le début de l’événement, on ne sait toujours pas où se déroulera la première phase du tournoi de basket des Jeux Olympiques de Paris 2024. Après des mois de négociations et de polémiques, le comité olympique et la FIBA ne se sont toujours pas mis d’accord sur un lieu. Il faut dire qu’aucune des propositions n’est vraiment convaincante. Bloqué par le relatif manque d’infrastructures de haut niveau en région parisienne, confronté à la difficulté de répartir les différents sports dans le meilleur lieu en fonction des contraintes de chaque discipline, le comité olympique fait face à un casse-tête. Et c’est pour le moment le basket qui en paye le prix et se retrouve SDF. La situation est déjà réglée pour la phase finale, qui se déroulera à l’Accor Arena de Paris-Bercy (15 000 places). Mais pour la première phase, c’est le flou le plus total. Au départ, celle-ci devait se dérouler dans le Hall 6 du parc des Expositions de la porte de Versailles. Une salle pas du tout adaptée au basket, qui a accueilli le Salon de l’Agriculture cette année. Autant vous dire que les joueurs n’étaient pas ravis à l’image d’Evan Fournier, toujours là pour défendre son sport et exprimer le ressenti de ses coéquipiers.

Une intervention, parmi d’autres, qui aura dissuadé le comité d’aller jusqu’au bout de sa démarche. Retour à la case départ donc, le basket se retrouve à nouveau sans salle. Étant donné le peu d’infrastructures disponibles dans la capitale française, les organisateurs se sont donc tournés vers une solution « extérieure » : le stade Pierre Mauroy de Lille. Utilisé avec succès en configuration basket pour l’Euro 2015 (25 000 places), ce lieu ne satisfait toujours pas les instances du basket, qui souhaitent éviter une délocalisation pour rester au cœur de l’événement et limiter les contraintes logistiques. La FIBA s’est d’ailleurs exprimée sur le sujet par la voix d’Andreas Zagklis – son secrétaire général – dans des propos recueillis par l’Associated Press.

« Nous ne pensons pas que nos athlètes devraient être soumis aux dispositions qui nous sont présentées actuellement. Des conditions minimales, comme lors des JO précédents, devraient être respectées. Nous voulons donc faire part de nos inquiétudes. »

– Andreas Zagklis, secrétaire général de la Fédération Internationale de Basketball (FIBA)

Vous l’aurez compris, il n’existe pas de solution idéale pour régler la situation compliquée du basket en vue de ces Jeux. Il va sans doute falloir encore plusieurs mois pour mettre tout le monde d’accord sur un lieu, et il reste à espérer que la destination choisie soit à la hauteur du sport collectif le plus populaire des Jeux Olympiques. Mais rien n’est sûr, et ce ne sont pas les tergiversations de ces derniers mois qui nous rassureront.

Après leur belle épopée des Jeux de Tokyo 2021 terminée à la seconde place, les Bleus auraient pu s’attendre à être accueillis comme des rois pour la prochaine échéance à domicile. Tout ne se passe malheureusement pas au mieux pour l’instant, mais une solution devra bien être trouvée. En espérant que le parcours des Bleus soit à la hauteur de l’événement pour faire oublier ces difficultés d’organisation. 

Sources texte : AP

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top