Suns

L’ombre du COVID plane sur le choke des Suns contre les Mavs : mais que s’est-il vraiment passé dans l’Arizona ?

Suns 29 avril 2022

Mister COVID, invité surprise du Game 7 entre Suns et Mavs ?

Source image : NBA League Pass

Quelques semaines après avoir été salement éliminés par les Mavs au bout d’un Game 7 complètement raté, les Suns de Phoenix reviennent dans l’actualité. On vient d’apprendre que les Cactus ont visiblement dû gérer un début de cluster COVID en préparation de ce match décisif. Une info qui pose question sur la bonne application du protocole de la NBA. 

Cette histoire qui va sûrement faire parler nous vient de The Athletic : en préparation du Game 7 décisif de leur série contre les Mavs, les Suns auraient vu émerger un début de cluster lié au COVID. Bryan Gates, l’assistant-coach des Cactus, a d’abord été testé positif puis mis à l’isolement en sortie de Game 6. Après ce premier cas, le média américain rapporte que plusieurs autres membres des Suns (parmi le staff mais aussi les joueurs) auraient déclaré se sentir mal entre les matchs 6 et 7. Mais avec un protocole COVID largement allégé par la NBA ces dernières semaines, certains auraient pu être tentés de passer entre les mailles du filet en évitant de se faire tester. Un résultat positif aurait pénalisé l’équipe, qui jouait sa saison à ce moment-là. Des informations troublantes, appuyées par les propos de sources proches de l’équipe, rapportés par les deux journalistes Sam Amick et Joe Vardon :

« Il semble clair que personne ne voulait faire de signalement. Et c’est là que ça devient délicat. »

Source anonyme au courant des tests positifs des Suns avant le Game 7 contre les Mavs

Pas de signalements supplémentaires et donc pas d’isolement : Phoenix a pu disputer ce match avec tous ses joueurs, mais peut-être pas toutes ses forces. La première mi-temps horrible qu’ils ont proposé s’explique sûrement un minimum par la panique en coulisses et la mauvaise gestion de cette affaire. Et au-delà de ce match décisif, le potentiel cluster a laissé des traces. Un joueur dont le nom n’est pas cité a été testé positif et placé à l’isolement après le match, tout comme plusieurs membres du staff, pour un total d’au moins 6 cas avérés. La suite des opérations post-élimination a donc dû être gérée en visio-conférence dans l’Arizona. Du côté des Mavs, on a rapidement entendu parler de rumeurs sur le cluster de Phoenix, et on a gentiment alerté la NBA là-dessus. La Ligue a de son côté donné raison aux Suns par l’intermédiaire d’un de ses porte-paroles :

« La NBA n’a recueilli aucune preuve suggérant des violations des règles de la part des joueurs ou du staff des Suns. »

Quoi qu’il en soit, c’est une affaire assez louche qui s’est déroulée en fin de série entre Phoenix et Dallas. Une histoire qui remet sur le tapis le manque de clarté du protocole COVID allégé de la NBA. Mais il pourrait bien y avoir à nouveau du changement, puisque la Ligue se laisse la possibilité d’ouvrir une enquête en fonction des prochains éléments dévoilés.

Décidément, les Suns connaissent une sale fin de saison. Entre l’élimination surprise à domicile contre les Mavs, les doutes sur l’avenir de plusieurs cadres de l’équipe, Deandre Ayton en tête, et maintenant cette histoire qui refait surface, le climat n’est pas le meilleur dans l’Arizona en ce moment. Il va pourtant falloir travailler dès maintenant pour repartir au combat la saison prochaine. 

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top