Suns

Les Suns punissent les Mavs dans le money time grâce à Devin Booker et… Damion Lee : youpi, le Game 7 du mois de mai est oublié ! (pas du tout)

Pour leur premier match de la saison, les Phoenix Suns sont revenus de loin pour battre les Dallas Mavericks, 107-105. Une victoire qui n’effacera pas la défaite subie au Game 7 la saison passée, mais qui fait tout de même du bien dans les têtes du côté de l’Arizona.

LES STATS DE DEVIN BOOKER ET LUKA DONCIC, C’EST ICI, NE PAS CLIQUER POUR VOIR CELLES DE CHRIS PAUL

On a bien cru qu’on allait revivre le cauchemar du mois de mai au Footprint Center. Mais si, vous savez, l’humiliation subie par les Suns face aux Mavs, une défaite de 33 points qui aurait dû l’être de 50 et une élimination prématurée pour l’équipe au meilleur bilan de la saison régulière. Vous remettez ? Parce que ça a commencé (presque) de la même façon. Un Luka Dončić en feu, auteur de 20 points dans les deux premiers quarts (il finira avec 37 pions), et des Mavs qui mènent 62 à 45 à la mi-temps. Bon, on est pas sur le 57-27 d’il y a quelques mois mais quand même, on craignait que les démons resurgissent dans les têtes de Chris Paul et Devin Booker.

Mais voilà cette fois-ci, les Suns ont réussi quelque chose d’inédit pour eux : ils ont changé de mentalité, ont montré qu’ils n’allaient pas se laisser marcher dessus comme ça. Et ça s’est vu dès le retour du vestiaire, avec un 14-2 des familles pour presque rattraper tout ça et mettre les Mavs sous pression. Derrière, le patron de cette franchise, le vrai, pas celui qui choke depuis le début sa carrière, a pris les choses en main. Devin Booker, c’est 28 points, 4 rebonds et 9 passes, une prise de responsabilité énorme et un comeback poursuivi dans le quatrième quart. Voilà, si on se posait encore la question, la rédemption des Phoenix Suns passera bien par le gamin qui a marqué un jour 70 points en un match, pas par le vétéran qui nous a sorti un 6/3/9 en 31 minutes ce soir (oui, on parle bien de Chris Paul).

Et puis quand Luka a montré les crocs, qu’il a ramené son équipe à égalité à 30 secondes de la fin sur une pénétration et un and 1 converti, les Suns se sont dégotés un héros inattendu : Damion Lee, seulement 9 points jusque-là, s’est retrouvé à devoir prendre le shoot de la gagne après une grosse défense des Mavs. Il n’a pas tremblé, dans une position franchement difficile. Luka Dončić a bien tenté un hail mary dont il a le secret pour passer devant, mais c’est raté pour cette fois. Les Suns lavent donc en partie l’affront qu’ils ont subi en mai dernier. En partie seulement, parce qu’il faudra beaucoup plus qu’un match de saison régulière pour faire oublier la démolition historique qu’ils ont reçue dans un Game 7. Enfin tout de même, ça fait du bien à la tête.

Les Phoenix Suns commencent donc bien leur saison, par une petite revanche face aux Mavericks d’un grand Luka Dončić. Dur de savoir réellement à quoi ressemblera l’année dans l’Arizona mais les Cactus ont au moins prouvé que les fantômes du passé étaient (en partie) derrière eux. On se rassure comme on peut. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top