Warriors

Les souvenirs de Steve Kerr avec les Celtics : “J’ai grandi en regardant jouer Magic et Bird”

Steve Kerr 2 juin 2022

Steve Kerr, ce fan des C’s.

Source image : YouTube

Présent en conférence de presse d’avant-match avec Klay Thompson, le coach des Warriors Steve Kerr a évoqué la place que les Celtics ont toujours eu dans son rapport au basket. Un bel hommage à la franchise celte qui nous replonge dans les années 80, avec au passage une anecdote sympa sur Larry Bird. 

Interrogé par un journaliste sur le lien qu’il entretien avec la franchise au 17 titres de champion, Steve Kerr est revenu sur quelques uns de ses souvenirs avec les Celtics en tant que fan, puis comme joueur. Des confidences qui nous replongent dans les années 80, aux plus belles heures de la rivalité entre Celtics et Lakers. On parle quand même de deux équipes qui se sont partagé 8 titres en 9 saison entre 1980 et 1988. Avec des séries légendaires et des moments particulièrement chauds, comme Steve Kerr le raconte.

” J’ai grandi en regardant Magic et Bird jouer, dans les années 1980. Ça devait être en 1984, j’étais assis au tout dernier rang du Forum quand Kevin McHale a balancé Kurt Rambis. Cette action a changé la série.”

– Steve Kerr, en conférence de presse avant le Game 1 des Finales contre les Celtics

Kerr fait référence ici à une action des Playoffs 1984, rentrée dans la légende comme le symbole ultime de la rivalité entre les deux franchises : alors que l’Angelino Rambis part au drive pour conclure une contre-attaque, Kevin McHale se pointe de nulle part pour le chopper à la jugulaire façon pitbull bien enragé. Une faute complètement antisportive qui avait à l’époque déclenché un début de bagarre et un vrai tournant dans la série : mené 2-1 à ce moment, Boston va s’arracher pour gagner le match en prolongations et égaliser, avant de remporter la série après 7 matchs. L‘un des nombreux événements de toutes ces Finales épiques entre la franchise de Larry Bird et celle de Magic Johnson. Tiens, parlons-en de l’ami Larry. Après l’avoir admiré en tant que fan, Steve Kerr a ensuite pu jouer contre lui. Une occasion de plus de nous livrer une anecdote savoureuse sur la légende des Celtics :

“Quelques uns de mes meilleurs souvenirs en tant que joueur se sont passés au Garden de Boston. Je me souviens y avoir commencé un match au début de ma carrière. Nous avions plusieurs blessés. Je suis arrivé sur le terrain et en le saluant, Larry Bird m’a dit “Bonne chance, Steve”. Je lui ai répondu “Toi aussi Larry” et je me suis dit “Qu’est ce qu’il se passe là ?” C’était à la fois surréaliste et excitant d’être sur le parquet du Garden. Il y a quelque chose de mystique avec les Celtics. Une franchise incroyable, une histoire incroyable. Pour moi, qui ai grandi en étant un fan et en voyant ces matchs, c’est super de pouvoir coacher en finale contre eux.”

Après avoir déjà disputé 5 finales contre Cleveland et Toronto, Steve Kerr va cette fois retrouver les Celtics face à lui. Une franchise qui tient une place particulière pour lui, comme pour beaucoup de fans de ce sport. Alors il va falloir laisser les sentiments de côte parce que les C’s, eux, n’ont pas prévu de se laisser endormir par les beaux mots de Steve. 

Source texte : conférence de presse (via House of Highlights)

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top