Heat

Jimmy Butler a absolument tout donné : 35 points en… 48 minutes, la fin laisse des regrets mais Jimmy peut sortir la tête haute

Respect.

Source image : NBA League Pass

Immense dans le Game 6 à Boston pour forcer une manche décisive à Miami ce dimanche, Jimmy Butler savait que sa masterclass de vendredi n’aurait de sens que si le Heat se qualifiait pour les Finales NBA. Alors il a encore une fois tout donné pour maximiser les chances de son équipe. Mais cette fois-ci, ça n’a pas suffi…

Jimmy Butler possède-t-il un nouvel exploit en stock ? A-t-il les ressources pour porter Miami une fois de plus malgré un genou douloureux ? Jimmy est-il sur le point d’entrer dans la légende ? Voilà les questions qu’on se posait à quelques heures du Game 7 entre le Heat et les Celtics ce dimanche. Au final, la réponse aux deux premières est « oui », mais malheureusement l’élimination de Miami empêche la star du Heat de prendre encore une nouvelle dimension après sa fin de série absolument énorme. Cette nuit encore, Jimmy Buckets a été étincelant, jouant l’ensemble des 48 minutes (!) pour tenter de porter le Heat jusqu’aux Finales NBA : 35 points au total, 9 rebonds, 1 passe, 1 interception, le tout à 13/24 au tir (1/4 de loin) et 8/11 aux lancers-francs. Si certains avaient encore des hésitations pour mettre Butler dans la catégorie des superstars, ce dernier a mis tout le monde d’accord dans cette série (25,6 points, 7 rebonds, 3,4 passes, 2 interceptions de moyenne) et plus généralement sur ces Playoffs (quatre matchs à minimum 40 points). Jimmy a notamment marqué 24 points rien qu’en première mi-temps cette nuit, dont 18 dans le second quart-temps, quand le Heat ne pouvait compter que sur lui et Bam Adebayo pendant que le reste de l’équipe était en galère. C’était quasiment un miracle que Miami ne soit mené que de six points à la pause, mais ça a permis aux Floridiens de toujours rester dans le match malgré la domination globale de Boston.

Difficile de reprocher quoi que ce soit à Jimmy Butler aujourd’hui au vu des énormes efforts qu’il a donnés pour maintenir les espoirs du Heat alors que ces derniers semblaient bien minces après la défaite du Game 5. Mais sa décision de prendre un tir à 3-points alors que Miami était en position de revenir miraculeusement à égalité dans les dernières secondes risque de trotter longtemps dans la tête de Jimmy et des fans floridiens. Pour ceux qui n’étaient pas devant le match cette nuit, sachez que la bande à Erik Spoelstra est passée tout près d’un comeback inespéré en fin de match, revenant de -13 à -2 sous l’impulsion du légendaire duo made in South Beach Victor Oladipo – Max Strus ainsi que des erreurs de gestion de Boston. Butler a alors eu la balle de l’égalisation en transition avec vingt secondes à jouer, et a choisi d’arrêter sa course pour dégainer du parking au lieu d’attaquer le panier face à Al Horford. Briquasse, rebond Boston, deux lancers-francs pour Marcus Smart, 100-96, game over.

Jimmy Butler a choisi de shooter pour la win, c’est pas passé. Bon ou mauvais tir ? On peut débattre mais ce qui est sûr, c’est que cette action représente le moment clé de la rencontre, même si la superstar du Heat ne semble pas regretter sa décision au vu de ses propos en conférence de presse d’après-match. « Mes coéquipiers ont aimé le tir que j’ai pris, alors je peux vivre avec ça » a-t-il déclaré derrière les micros. Impossible cependant de ne pas se faire un scénario alternatif dans notre tête. Si le shoot fait ficelle ou si Butler pénètre pour mettre les deux équipes à égalité, cela aurait mis un coup terrible sur la tête des Celtics et qui sait ce qui aurait pu se passer derrière. Peut-être qu’on parlerait du Heat en Finales NBA à l’heure de ces lignes, et d’une affiche Miami – Golden State pour la dernière série de la saison. Mais au lieu de ça, les Floridiens de Jimmy Butler sont donc officiellement en vacances.

« Ma série n’a pas été assez bonne. Je n’ai pas fait mon boulot. Je le dis et le répète, les stats ne veulent rien dire. Les Celtics sont venus pour faire ce qu’ils avaient à faire, et j’ai appris que je devais être meilleur et je vais être meilleur. »

– Jimmy Butler

Jimmy Butler a tutoyé les sommets dans cette série, il a également connu quelques trous d’air à cause de son genou, et la dernière image qu’on a de lui sur ces Playoffs 2022 est donc celle de son tir raté à environ vingt secondes de la fin. Une fin qui laisse forcément beaucoup de regrets, mais c’est surtout le respect qui doit primer aujourd’hui. Le respect envers un joueur qui a absolument tout donné pour les siens, de la première à la dernière minute. Littéralement. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top