News NBA

Luka Doncic en mode Ronflex avec le Real Madrid ? Fabien Causeur raconte l’histoire un poil cocasse sur le prodige slovène

Ronflex

Cliché exclusif de Luka Doncic avant la finale de l’Euroligue 2018.

Source image : The Official Pokémon YouTube channel

Vous ne connaissez peut-être pas très bien Fabien Causeur si vous ne suivez pas le basket européen. Mais le Français joue au Real Madrid – l’un des plus grands clubs du Vieux Continent – depuis 2017 et a été partenaire de Luka Doncic avant que ce dernier n’explose en NBA. Au micro de BasketNews, il raconte une anecdote plutôt drôle sur le prodige la veille de la finale de l’Euroligue 2018.

On connaît Luka Doncic pour certes son niveau de jeu incroyable, mais également pour être un bon vivant. Chaque été, on le voit autour de barbecues et de banquet qui feraient fuir n’importe quel vegan. C’est d’ailleurs un des reproches que les observateurs lui font le plus, à savoir sa condition physique en début de saison. Il n’y a qu’à remonter en octobre pour voir les critiques se multiplier sur les kilos en trop du Slovène. Ce côté-là de sa personnalité se ressent cependant sur le terrain avec son sang-froid hors du commun et son sourire enfantin, et ce depuis ses débuts en Europe.

Encore avec le Real Madrid, Luka Doncic et les siens s’apprêtent à jouer la finale de l’Euroligue 2018 contre Fenerbahçe. C’est là que son partenaire et collègue de chambre, Fabien Causeur, intervient avec son anecdote :

« Avant la finale, je n’arrivais pas à dormir. Il était 2h du matin et je n’étais toujours pas endormi. Mais Luka dormait depuis bien longtemps. Il ronflait sur le côté comme s’il n’avait aucune pression. Pour lui, c’était juste un match comme un autre. Le gamin était spécial, je vous le dis. »

Une nouvelle action incroyable de Luka en mode Ronflex, bien avant de fouler les parquets de NBA. Au final, le Real Madrid s’est imposé 85-80 contre les Turcs. Doncic et Causeur étaient nominés pour être MVP de la compétition avec normalement un avantage pour le Frenchie. Comme le souligne BasketNews, le Français tournait à 17 points de moyenne et 21 de PIR (Indice de calcul de performance très utilisé en Europe), tandis que son partenaire affichait une moyenne de 15 points, 4 passes et 17 de PIR à peine les 19 bougies soufflées. Cependant, on connaît la suite, Luka est élu MVP de l’Euroligue, MVP du Final Four de l’Euroligue, avant de se diriger vers la NBA où il sera drafté en troisième position (par les Hawks avant d’être échangé avec Trae Young de Dallas). Une décision que Causeur a très bien encaissé :

« Luka a réalisé un grand tournoi et j’ai joué également un grand tournoi. Mais j’étais si content de remporter le titre collectivement. Cette compétition n’a pas pour but d’être individuelle. Si vous recevez le trophée de MVP, c’est la cerise sur le gâteau. Mais aujourd’hui, on blague encore dessus et il a mérité son titre de MVP. »

Aujourd’hui, Luka Doncic est en finale de conférence avec les Mavs dont il est le patron. Par la force des choses, il est devenu un des tout meilleurs joueurs de NBA. On ne sait pas s’il dort encore si paisiblement avant ses matchs très importants, mais le contraire serait étonnant. 

Source texte : BasketNews

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top