Hawks

Trae Young au fond du trou : 11 points à 2/12 et 6 turnovers, un Game 5 à la hauteur de sa terrible série globale

Trae Young Hawks 27 avril 2022

Trae Young a fini la série comme il l’a commencée, en passant à côté.

Source image : NBA League Pass

Les Hawks espéraient une prestation majuscule de leur meneur All-Star pour arracher le Game 5 et revenir dans la série mais Trae Young a encore vécu un calvaire du côté de South Beach. Qu’il semble loin le maestro des derniers Playoffs. 

11 points, 8 rebonds, 6 passes, à 2/12 au tir (0/5 de loin) et 6 turnovers. On ne part pas sur la même catastrophe industrielle que le Game 1 mais le goût dans la bouche n’est pas franchement plus sympa. Agressé de bout en bout par une défense du Heat en mission, Trae Young est passé à côté de son match. Gabe Vincent l’a contesté sans arrêt et les switchs défensifs n’ont pas vraiment aidé à lui offrir de meilleurs spots. Pas cool de se retrouver face à Bam Adebayo ou la version 2018 de Victor Oladipo. On attendait un grand match de Ice Trae mais il a eu faux sur toute la ligne. Un concours de briques, des ballons perdus à la pelle, une petite technique parce que c’est toujours cool de perdre son sang-froid au pire des moments et un lancer-franc raté au bout du money time. Bref, la copie que tu préfères ne pas rendre à ton prof car tu sais qu’il va te la rendre le lendemain avec un 5/20. Exemple ultime de cette série manquée : Trae Young a donc perdu plus de ballons qu’il n’a mis de paniers (30 contre 22)… Ouais ça pique fort tout ça.

Quand on se souvient du festival qu’il avait sorti l’an dernier pour mener ses Hawks en Finale de Conférence, on ne peut que rester sur notre faim en voyant cette triste version du dégarni. Les grands joueurs savent aussi se donner dans d’autres secteurs du jeu pour compenser un soir sans et Trae n’a pas step-up en défense ou dans l’animation. Quelles conclusions tirer de tout ça ? Déjà qu’il va falloir se remobiliser cet été pour les Hawks car la chute est lourde entre les deux campagnes de Playoffs. Impossible de croire que Travis Schlenk sera satisfait de cette prestation globale et on ne serait pas surpris de voir l’architecte d’Atlanta bouger ses pions cet été. Si De’Andre Hunter a fait un super boulot cette nuit, on sent quand même qu’il manque une seconde option (ou une option A’) fiable en relai du dégarni. On a un temps cru que John Collins pourrait jouer ce rôle mais l’ailier-fort est bien loin du niveau affiché lors des derniers Playoffs. Son nom avait d’ailleurs été associé à plusieurs rumeurs autour du mois de février, bis répétita cet été ? Il le faudra peut-être pour offrir du renfort à la star locale.

Trae Young est passé à côté face au Heat et le dégarni préféré de Géorgie va faire des cauchemars sur la défense de Miami tout l’été. Un peu de repos, beaucoup de boulot et rendez-vous à la rentrée en octobre !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top