Grizzlies

Les Grizzlies s’offrent les Wolves à la dernière seconde : victoire 111-109, Memphis mène 3-2 et récupère une balle de match dans la série !

Ja Morant

Les Grizzlies peuvent leur dire merci !

Source : NBA League Pass

Match cinq d’une série étriquée entre Grizzlies et Wolves, l’enjeu était crucial pour les deux formations puisque celle qui triomphe s’offrait une balle de match dans quelques jours à Minnesota. Après trois quart-temps où ils ont vu les Loups prendre l’ascendant, les Oursons ont renversé le match, emmenés notamment par un Ja Morant clutch à souhait qui offre la victoire à Memphis !

Pour les stats maison de ce gros match, c’est ici !

Oursons versus Loups, acte 5 ! De retour à la maison, Ja Morant et le siens doivent remporter ce match pour éviter de se retrouver dos au mur dans la chaude ambiance du Minnesota. Et ça commence sur les chapeaux de roues, devant le daron de Ja et Usher, d’ailleurs on ne sait toujours pas qui est qui sur la photo en courtside. 13-2 d’entrée, Memphis pose les bases : rien ne sera facile… ou pas. Minny met le temps, mais ça se réveille et l’écart est tranquillement comblé. Oui, on dit tranquillement car après un départ canon, les Grizzlies se tirent eux-mêmes dans les pattes : pertes de balles, fautes largement évitables… Et surtout, comme au dernier match, un leader dans le dur : Ja est tout timide devant l’arc, et ça va finir par poser un problème, car timide veut bien dire 6 points à 2/6 au tir et surtout 2/7 aux lancers à la pause. Il n’en reste pas moins que ce match doit être gagné alors c’est Desmond Bane qui va à nouveau prendre le business en main : tirs du parking, finitions au cercle, c’est lui qui sauve les meubles côté locaux car les Loups ont la dalle, et c’est de l’Ours au menu ce soir. D’Angelo Russell et Pat Beverley sont au four et au moulin dans un premier temps, avant que l’incontournable Anthony Edwards n’entame son chantier personnel. Le Tennessee prend l’eau et laisse la tête aux visiteurs, sans que personne ne puisse y redire quoi que ce soit à la mi-temps (55-53).

Encore pire pour Memphis, l’écart grimpe jusqu’à 13 points dans le troisième quart sous l’impulsion notamment des coups de boutoir de Karl Anthony Towns. Mais l’avance acquise durant cette période fond dans le dernier acte… grâce en partie à un Ja Morant qui a enfin décidé d’assumer son rôle de daron dans cette bande d’Oursons, prenant par la même occasion l’âme de Malik Beasley. Shoots compliqués qui finissent au fond, passage sur la ligne sans faute, tout réussit désormais au meneur de Memphis qui ramène les siens à un petit point d’écart à une minute de la fin. Il inscrira même les treize derniers puntos de Memphis, visez les baloches quand il s’y met, quel plaisir de le retrouver. Alors bien sûr, Ja n’est pas tout seul à sonner la révolte, car Brandon Clarke (21 points, 15 rebonds) est absolument partout depuis le début du match, sauvant ses potes sur bon nombre de situations des deux côtés du terrain, prestation extra premium pour BC. Les choses sérieuses commencent alors qu’il reste peu temps à jouer, et Ja plante un énorme tir du parking pour placer les siens en tête. Minny joue logiquement la faute après un échec de D’Angelo Russell, et ce sont désormais trois unités qui séparent les deux équipes. En sortie de système exécuté à la perfection, Anthony Edwards fait filoche dans le corner pour ramener les Loups à égalité, mais c’est encore le tout récent MIP qui s’illustre quelques instants plus tard en inscrivant le panier de la gagne, pour une soirée à 30 points, 13 rebonds et 9 passes, fin de match de PATRON. Victoire des Grizzlies 111-109, et direction Minneapolis pour aller chercher le droit d’accéder aux demi-finales de la Conférence Ouest.

Enfin ! Ja Morant a montré qu’il était capable d’être décisif en Playoffs et donne ce soir la victoire à Memphis, qui revient tout de même de loin au vu du scénario du match. Tout reste néanmoins à faire, car les Grizzlies doivent désormais valider ce résultat en scellant la série ce vendredi dans le Minnesota. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top