Playoffs NBA

Et si les Nets se faisaient sweeper ? Scénario improbable il y a 10 jours, issue presque logique cette nuit

kyrie irving kevin durant nets preview

Kevin Durant et Kyrie Irving qui se prennent 4-0 au premier tour, on y croit ?

Source texte : NBA League Pass

Alors que beaucoup de monde annonçait une série au couteau avec un potentiel Game 7, le duel entre Boston et Brooklyn pourrait bien se finir en… quatre matchs. Kevin Durant, Kyrie Irving et les Nets peuvent-ils vraiment se faire sweeper ? 

Qui aurait cru qu’on serait là à écrire ces lignes aujourd’hui ? Des seize équipes engagées en Playoffs, Brooklyn est la seule qui n’a pas gagné le moindre match… Hallucinant ! Menés 0-3 dans leur série, les Nets se retrouvent donc dos au mur à quelques heures du Game 4 face aux Celtics. Interdiction de perdre pour Kevin Durant et sa bande ou ça sera les vacances, interdiction de perdre sous peine de subir l’humiliation du sweep. La mission est connue mais encore faut-il savoir remporter un match et c’est loin d’être gagné, même à domicile. On a trouvé trois raisons pour lesquelles on miserait bien sur une nouvelle victoire de Boston ce soir.

#1. Parce que Kevin Durant et Kyrie Irving n’y arrivent pas (et qu’il n’y a personne derrière)

Symbole de ce Brooklyn qui déçoit, le monstre à deux têtes local ne réussit pas à sortir le grand jeu depuis le début de ces Playoffs. Kyrie Irving ? Après son Game 1 insensé au TD Garden (39 points), Uncle Drew est sagement rentré dans sa boîte et il n’arrive plus à se défaire de la défense des Celtics. Avec un 10/30 au tir et aucun panier de loin sur les deux derniers matchs, l’expert de la terre plate est clairement dans le dur. C’est encore pire pour Kevin Durant, méconnaissable depuis le début de la série et qui semble en totale perte de confiance. Si son acolyte a su briller pour la première manche, KD semble lui n’avoir jamais trouvé la solution. Avec 22 points de moyenne et moins de 37% au tir, « le Faucheur » nous sort tout simplement sa pire campagne en Playoffs depuis son début de carrière ! Toujours incroyable au moment des joutes printanières, Kevin Durant nous paraît humain pour la première fois depuis très (très) longtemps et ça montre l’énorme boulot réalisé par les Celtics. Avec KD et Kyrie dans la difficulté, c’est tout simplement trop dur d’imaginer Brooklyn remporter la victoire, surtout que les autres options sont limitées. Seth Curry, Goran Dragic, Patty Mills, Andre Drummond, Bruce Brown, qui va prendre le lead pour faire trembler Boston ? C’est pas gagné.

#2. Parce que l’écart entre les deux équipes semble se creuser

Après le buzzer beater de Jayson Tatum au Game 1, rien n’indiquait que Boston jouerait le sweep. Ok, les Celtics avaient trouvé les ressources mentales pour arracher la victoire mais l’écart entre les deux équipes était loin d’être abyssal. Un constat confirmé après le Game 2, où Boston s’est arraché dans le dernier quart-temps pour retourner son rival. Le retour à Brooklyn et l’apport du public pouvaient permettre aux Nets d’enfin passer la première mais, de manière surprenante, on a vu une équipe des Celtics moins menacée. Il n’y a peut-être que six points d’écart au tableau d’affichage mais ceux qui auront vu le match ont compris que les hommes en vert étaient au-dessus et la victoire est plus que méritée. Ime Udoka peut même compter sur le retour de Robert Williams III désormais, limité à 16 minutes pour son retour mais qui devrait monter en puissance. De l’autre côté, Ben Simmons est lui toujours sur la touche. Les uns ont les victoires et les bonnes nouvelles de l’infirmerie, les autres sont dos au mur et sans renforts, n’allez pas nous dire que la dynamique n’est pas en faveur des leprechauns.

#3. Parce que Boston va vouloir envoyer un gros message au reste de la Ligue

Les fans de NBA ont tous entendu le même message en fin de régulière : l’équipe qui va choper Brooklyn pourra être dég’. Pour le moment, les Celtics semblent plutôt souriants et détendus. Non seulement Boston peut être la seule équipe du premier tour à claquer un sweep mais ils n’auront pas envoyé en vacances une équipe de jeunes ou un groupe écrasé par les blessures, ils auront dégagé une équipe qui comptent deux futurs Hall of Famers et qui était censée jouer les premiers rôles, voire le titre. Ce possible sweep, c’est aussi la preuve que la dynamique de Boston est toujours aussi flippante et que le niveau de confiance est au max du max. Avec le retour de Robert Williams, les hommes de Beantown vont même retrouver toutes leurs forces pour la suite de la compétition et ils pourront bénéficier d’un peu de repos avant d’attaquer la suite (Milwaukee pourra se qualifier ce mercredi). On aurait donc une équipe sûre de sa puissance, en pleine forme et reposée, qui vient de balayer KD et Kyrie au premier tour. Bon courage à la concurrence !

4-3 Celtics, 4-3 Nets, 4-2 Celtics, 4-2 Nets, voilà le genre de pronos qu’on voyait chez la plupart des fans de NBA avant le premier tour. Ce soir, Boston peut mettre un terme au suspense en passant le balai au Barclays Center. Si on nous avait dit ça il y a dix jours, on aurait sans doute rigolé fort mais, aujourd’hui, tout semble possible. 

1 Comment

1 Comment

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top