Bucks

Khris Middleton sera absent « au moins deux semaines » : coup dur à Milwaukee, les Bucks vont devoir réagir en champions

Khris Middleton Bucks 16 janvier 2022

À dans un mois… peut-être.

Source : NBA League Pass

Suite à sa blessure contre les Bulls la nuit dernière, Khris Middleton avait rendu inquiet tout l’état du Wisconsin puisqu’on pouvait s’attendre à un délai d’absence assez long. La nouvelle est tombée en milieu de soirée et confirme malheureusement que l’ailier des Bucks manquera au moins deux semaines et donc la fin de la série face aux Bulls…

Le début des Playoffs n’est absolument pas le meilleur timing pour une blessure, surtout lorsqu’elle concerne un joueur majeur de l’effectif, et surtout quand la durée d’indisponibilité est assez longue, merci Captain Obvious. Les Bucks vont en tout cas en faire les frais puisque Khris Middleton, le lieutenant en chef de Giannis Antetokounmpo, est annoncé absent pour une durée d’au moins deux semaines. On parle d’une entorse du ligament latéral au niveau du genou gauche, une blessure prenant d’ordinaire plusieurs semaines à se résorber, pas de surprise donc au niveau du temps d’arrêt auquel sera sujet KM. En revanche, ce type de blessure nécessite une reconstitution des tissus fibreux, et peut persister plus longtemps dans le temps via des gênes ressenties dans l’articulation touchée. Ainsi, pas impossible de voir Khris Middleton reprendre très progressivement lors de son retour…

…Enfin ça, c’est dans l’hypothèse où le garçon pourra faire son retour. On ne sous estime absolument pas le talent des Bucks, mais ce groupe reste une équipe NBA et une absence d’un joueur important dans le résultat de l’équipe est toujours préjudiciable. Il faudra donc que les Bucks, s’ils se qualifient aux dépens des Bulls, jouent probablement une bonne partie des demi-finales de l’Est, contre Brooklyn ou Boston, sans l’un des éléments clés de leur réussite des deux côtés du terrain. On ne doute pas du talent de Giannis et de sa capacité à gagner des matchs de son seul fait, mais quatre matchs sans le soutien de son frère d’armes numéro 1, dans l’intensité qui est celle de la NBA au mois de mai et face à une autre franchise jouant le titre… c’est tout de suite plus compliqué comme affaire. La certitude, c’est que tout l’effectif devra relever son niveau d’un cran à compter d’aujourd’hui pour pallier le manque.

Il fallait s’attendre à une absence longue mais au final ça reste cher payé pour un spin move raté. L’objectif est désormais de bien soigner tout ça, et surtout d’encourager au maximum les copains, car ils en auront bien besoin sur ce premier tour un peu plus compliqué que prévu. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top