Bucks

Les Bucks perdent Khris Middleton sur blessure : entorse au genou avant de partir à Chicago, la poisse s’est invitée à Milwaukee

Khris Middleton blessure

POV : image de cauchemar pour les Bucks.

Source : YouTube

Alors que les Bucks jouaient cette nuit à la maison pour assurer un écart de deux manches avec les Bulls avant de partir jouer à Chicago, tout ne s’est pas passé comme prévu. D’une, la victoire leur est passé sous le nez… et plus grave encore, Khris Middleton s’est blessé et l’on a appris rapidement qu’il souffrait d’une entorse au genou. Vous la sentez cette odeur ?…

Il était en train de poser une mixtape sur les Bulls pour aider ses compagnons à combler l’écart qui les séparaient des visiteurs… et à sept minutes du terme, sur un drive à droite, l’ailier perd ses appuis sur une feinte et se tord assez fortement le genou. La réaction est sans appel pour Khris Middleton, qui s’écroule instantanément, pris d’une forte douleur dans l’articulation. Sortie immédiate pour le garçon, qu’on ne reverra pas de la fin du match. Chicago ne faiblit pas et s’offre une égalisation dans la série, forçant Milwaukee à se déplacer sans aucun avantage dans l’Illinois. Le coup est très dur pour les Bucks qui perdent ainsi le lieutenant numéro 1 de Giannis Antetokounmpo car, à l’image du match de cette nuit, une fois de plus, Khris Middleton est un élément crucial pour les Daims. 18 points, 8 passes, 5 rebonds et 2 interceptions ce n’est pas le genre de ligne dont on peut se passer, même pour une équipe qui possède potentiellement un clair avantage dans la série. Loin de nous le cynisme de l’adage « le malheur des uns fait le bonheur des autres », mais les Bulls vont surement être motivés par un tel enchaînement d’événements en leur faveur, et ce scénario de blessure dans un gros match nous fait d’ailleurs salement penser à celui vécu par Devin Booker la nuit dernière, contraint de passer la seconde mi-temps au vestiaire alors qu’il était en train d’envoyer un classique devant son public.

Mais quelles suites imaginer maintenant pour ce mauvais mouvement du genou ? Et bien difficile à établir précisément, mais l’on sait via la conférence de presse d’après match que le garçon souffre d’une entorse du ligament collatéral médial du genou gauche. On l’avoue, d’expérience le terme donne l’impression que ça pue pour que Khris refoule les parquets « rapidement ». Pourtant, ce type d’entorse ne peut nécessiter qu’une à deux semaines de soins si elle est bien soignée et pas trop importante. Maintenant, là où c’est embêtant, c’est que le rétablissement d’un ligament, composé de fibres, prend du temps et les douleurs peuvent persister jusqu’à deux voire trois mois après le choc. Le risque de rechute est donc à prendre en compte, tout comme celui de voir le joueur ressentir une gêne sur le parquet.


Quel coup du sort pour les Bucks, qui se retrouvent privés de leur lieutenant le plus important à l’aube de deux matchs capitaux à Chicago pour l’avenir de la série. Les blessures font partie du sport, tous les ans on y a droit, mais putain qu’est-ce que c’est chiant.

Source : Twitter @ShamsCharania

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top