Playoffs NBA

Grizzlies – Wolves, un premier quart-temps en enfer : 43 minutes, 20 fautes, 33 lancers, hashtag j’ai mal à mon basket

Arbitres Grizzlies Wolves 20 avril 2022

Messieurs les arbitres, pitié plus jamais un premier quart-temps comme celui-ci.

Source texte : NBA League Pass

Si les Grizzlies peuvent célébrer leur belle victoire face aux Wolves, qui est également un record de franchise en termes d’écart, on leur conseillerait quand même d’effacer le premier quart-temps de la cassette. Spoiler, il était absolument horrible, au point qu’on écrit un article dessus.

1 minute de jeu à l’horloge, les arbitres vont vers la table de marque pour une petite review suite à une action où Pat Beverley tape dans le ballon et heurte (involontairement ?) Ja Morant. Hop, une petite technique pour Pat et on n’en parle plus ? Si seulement… Il ne s’agissait alors que de l’avertissement pour les 11 minutes restantes sur le chrono. Oui, les hommes en gris aimaient siffler et ils l’ont fait beaucoup, beaucoup, beaucoup de fois. Au moindre petit contact, à la moindre envie de jouer un poil plus physique, bam sanction ! 20, c’est le nombre de fautes sifflées par le trio arbitral ce soir mais pas sur le match en entier, juste sur le premier quart-temps ! De quoi envoyer rapidement les joueurs sur la ligne et ils ont eu l’occasion de poser pour la photo un paquet de fois. Selon Kirk Goldsberry, analyste pour ESPN, Memphis et Minnesota ont ainsi combiné 33 lancers-francs sur le premier quart, c’est le plus grand total sur les douze premières minutes d’un match depuis… 25 ans.

Pour info : le match avait débuté à 2h39 du matin, le buzzer de la fin du premier quart-temps a sonné à… 3h22. On parle bien de 43 minutes entre l’entre-deux et la fin du premier des quatre actes. À titre de comparaison, c’est la durée de la bataille du Gouffre de Helm dans le Seigneur des Anneaux : les Deux Tours, l’une des plus longues scènes de guerre de l’histoire du cinéma. Et ouais, vous auriez pu voir de l’uruk-hai se faire hacher menu et revenir pile pour la fin du premier quart-temps. Qu’est-ce que vous auriez loupé ? Bof, une ou deux finitions de Ja Morant façon Derrick Rose, un panier improbable de D’Angelo Russell à 3-points et Xavier Tilman qui envoie Steven Adams sur le banc jusqu’à la fin de la série face aux Wolves. Franchement, on ne blâmera pas ceux qui avaient misé sur le film. Typiquement le genre de publicité qui ne doit pas faire plaisir à Adam Silver. Le boss avait changé les règles sur l’arbitrage en début de saison afin de limiter les coups de sifflet à répétition et réduire la durée des matchs, voilà une rencontre qui est à ranger dans la boîte des mauvais exemples.

Trae Young disait que les arbitres de Heat-Hawks ne sanctionnaient pas assez, ceux de Grizzlies-Wolves semblaient un peu trop amoureux du sifflet. 12 minutes horribles pour pourrir le rythme et un match qui avait tout pour être incroyable, c’est presque un crime contre la balle orange. 

Source texte : Kirk Goldsberry / ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top