Timberwolves

Officiel, les Wolves et les Clippers se croiseront au play-in tournament : direction Minneapolis pour un match de folie !

wolves clippers 8 avril 2022

Nicolas Batum tentera la semaine prochaine de danser avec les Loups.

Source : NBA League Pass

C’est désormais certain, les Clippers iront dans le Minnesota pour tenter de gagner une place directe en Playoffs ! De l’autre côté, les Wolves auront fort à faire pour s’offrir une première participation en postseason depuis 2018. Allez, on s’installe confortablement, on se fait couler un petit caf’, et on discute. 

Très belle opposition que celle qui nous attend en milieu de semaine prochaine ! Alors que le printemps et surtout le beau temps arrive en Californie, qu’il est temps de profiter de la plage et des filets de volley (et certains l’ont bien compris à LA), quoi de mieux pour les Clippers d’aller se geler les miches dans le Minnesota pour jouer une qualification en Playoffs ? D’accord, il n’y a pas le choix, donc ils iront, mais pas sans confiance nos amis les Clips’. Et oui, des quatre confrontations entre les deux équipes cette saison, Ty Lue et ses hommes s’en sont adjugé trois, dont les deux à Minneapolis, et ça, psychologiquement, ça fait son effet. Pour autant, pas question de sous-estimer les Wolves en matière de motivation. La dernière participation à une compétition de panier balle se déroulant après le 15 avril remonte à 2018 pour la bande de KAT. Oui, ça fait déjà quatre ans, donc pas question avec l’effectif de jeunes princes que possède la franchise de laisser une nouvelle fois les Playoffs se dérober.

Et les clés de cette confrontation, c’est quoi ? Et bien il y en a plusieurs alors préparez votre trousseau. On commence par les locaux, qui pourront compter sur leur trident offensif composé de Karl-Anthony Towns, Anthony Edwards et D’Angelo Russell. C’est même l’une des clés de la confrontation, car sans manquer de respect à Ivica Zubac, si ça joue bien le pick and roll côté Loups ça sent la destruction programmée pendant 48 minutes. Il faudra aussi être juste sur les sorties derrière l’arc, car Charles Antoine tire à… 40% de réussite depuis le parking cette saison. À côté ce trio, une pléiade de joueurs qui naviguent un peu en dessous des 10 unités de moyenne, avec en prime le lieutenant Malik Beasley qui peut sortir un match costaud au besoin, et un hustle core ellené par Naz Reid, Pat Beverley et/ou Jarred Vanderbilt. Il y a ainsi beaucoup d’armes dans le Minnesota pour assurer une issue favorable à cette partie de basket SI importante.

Pour autant, il ne faudra pas négliger la meilleure équipe de Los Angeles, qui possède elle aussi des atouts premium. Pour commencer, Paul George sera là en chair et en os, et c’est plutôt une TRÈS bonne nouvelle pour les Voiliers. Pas de Kawhi Leonard en revanche, même si le bonhomme a été aperçu en train de shooter récemment lors de certains entraînements. Tyronn Lue pourra quand même compter sur SEPT joueurs à plus de 10 points de moyenne, l’apport de points sera donc varié, mais attention aux matchups qui pourraient réduire les contributions de certains. On pense surtout à Ivica Zubac qui va se manger du kit mais surtout du KAR sur 48 minutes, bon courage garçon. On mentionnait Ty Lue juste avant, il sera également l’un des facteurs déterminants du match. Placer dans le Top 8 une équipe sans ses deux stars ? Le gars maîtrise son groupe et l’a prouvé tant humainement que tactiquement. Doubler sur Towns en défense ? L’option peut être la bonne, parce qu’en face D’Angelo Russell c’est péniblement 34% au tir longue distance et parce que LA a des armes défensivement, par exemple Nico Batum. On rappelle enfin que Tyronn c’est aussi le type qui s’est offert un certain Steve Kerr dans son duel de coachs en 2016, alors pépère est capable de s’ajuster sur un match sec.

Boum, grosse confrontation en perspective pour ce premier match du play-in de l’Ouest. Si le perdant du match n’est pas définitivement éliminé de la course aux Playoffs, la défaite n’est cependant une option pour personne. Alors, qui de Charles-Antoine Villes ou de Paul George guidera les siens vers la victoire ? 

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top