Bulls

Les Bulls renouent enfin avec la victoire : DeMar DeRozan a taffé les Pistons, un DeMar et ça repart !

Chicago Bulls DeMar DeRozan 10 mars 2022

Hashtag montée en puissance.

Source Image : NBA League Pass

Les Bulls se sont fait peur. Merci DeMar DeRozan car les Taureaux s’en sont finalement sortis indemnes face à de vaillants Pistons, une victoire qui met fin à une série de cinq revers consécutifs pour Chicago. On respire dans l’Illinois !

Après avoir essuyé cinq défaites de suite, les Bulls se rendaient donc cette nuit à Detroit pour tenter de renouer avec la victoire. Face aux quatorzièmes de la Conférence Est, le match s’annonçait plutôt tranquille mais des Pistons très en forme depuis quelques matchs ont fnalement réservé quelques surprises aux Taureaux. Ça partait pourtant très bien pour Chicago, avec un Nikola Vucevic qui débutait un petit carnage avec un 6/6 au tir face à la « raquette » de Mo-Town. Le trio de All-Star ou presque de Billy Donovan se répartit bien la marque lors du premier quart avec 6 points chacun, mais les jeunes Pistons, une fois de plus, ne sont pas venus là pour trier les lentilles. Durant toute la première mi-temps l’avantage changera de proprio à sept reprises et au milieu du second quart c’est… Detroit qui prend la tête en repoussant les assauts de Chicago. Si Zach LaVine est très fort dans les deux premiers actes avec 17 points dont 11 dans les quatre dernières minutes avant la pause, c’est Cade Cunningham qui domine le débat côté Detroit avec 12 points, 3 rebonds et 5 assists à 5/7 au tir en 17 minutes de jeu.

Au retour des vestiaires on se rend coup pour coup et Cade continue d’alimenter sa marque avec 10 points de plus mais au bout d’un moment… DeMar DeRozan en a apparement eu marre de se faire marcher dessus par une bande de gamins et s’est dit qu’il était temps pour lui de commencer son match. 12 points dans le troisième quart, à la fin du troisième quart les Pistons mènent 91 à 84 et on se dit alors que quelque chose se trame peut-être côté Bulls. On vous a déjà compté les aventures du super-héros de Chicago qui venait à la rescousse de ses copains à chaque fois qu’ils en avaient besoin ? Eh bien sachez que ce dernier a du une nouvelle fois revêtir son costume. En quelques minutes DMDR fait chauffer l’estafette, intercepte, mène la contre-attaque et marque un layup pour faire passer son équipe devant. Les Pistounes sont dans les cordes et à partir de là les Bulls vont infliger un run de 17-2 dont les hommes de Dwane Casey ne se remettront jamais et les Taureaux remportent finalement le match 114-108. Dero-Gagne finit le match à 36 points dont 16 marqués dans le dernier quart-temps, 8 rebonds et 4 assists, et grâce à lui, d’ailleurs, les Taureaux remportent leur quarantième victoire cette saison, une première depuis l’exercice 2016-17.

Oui ils se sont fait un peur, mais les Bulls peuvent toujours compter sur DeMar DeRozan pour se sortir de la merde. Les Pistons s’offrent la soirée parfaite avec un joli match et une défaite, alors que les Bulls ont préparé au mieux leur choc de samedi face aux Cavs, autre genre de concurrence pour un autre genre d’enjeu.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top