Lakers

Phil Jackson est toujours en contact avec les Lakers : un peu de zen à Los Angeles, c’est clairement pas de refus

Phil Jackson

Encore un peu et on aura droit au retour de l’attaque en triangle…

Source image : YouTube

Seulement neuvièmes de l’Ouest avec un pauvre bilan de 28 victoires – 36 défaites, les Lakers de LeBron James connaissent une saison 2021-22 remplie de déceptions et de challenges. Pour essayer d’y faire face, la proprio Jeanie Buss tente de s’appuyer sur certaines grandes figures de la mythique franchise californienne, dont un certain… Phil Jackson.

Quasiment cinq ans après la fin de son aventure désastreuse avec les Knicks, le Zen Master n’a pas complètement coupé les ponts avec la balle orange. Ni avec la franchise des Lakers. On pouvait penser qu’à 76 ans, il passait ses journées à pêcher dans le Montana entre deux séances de méditation mais visiblement, il garde un œil sur tout ce qu’il se passe du côté de la Cité des Anges. Plus que ça même, il serait en contact régulier avec Jeanie Buss – qu’il connaît bien puisque les deux étaient fiancés entre 2013 et 2016 – pour discuter des différents aspects de la saison très compliquée des Lakers. Et on le sait, y’en a plein, avec en tête l’intégration ratée de Russell Westbrook aux côtés de LeBron James et Cie. C’est Bill Oram et Sam Amick de The Athletic qui mettent la lumière sur les coulisses actuelles de la franchise californienne, en précisant que Jackson porte justement un « intérêt » particulier à la situation entourant Brodie. Si à chaud on peut être surpris par l’implication du Zen Master chez les Lakers version 2021-22, ce n’est par contre pas très étonnant de voir que l’ancien coach aux onze bagouzes soit intrigué par les difficultés concernant Russ, lui était réputé pour sa capacité à gérer des ego et à trouver la bonne formule dans des équipes composées de plusieurs grandes personnalités. Ceux qui ont vu « The Last Dance » ont pu constater les nombreuses péripéties ayant animé la dernière saison des Bulls version Michael Jordan – Scottie Pippen – Dennis Rodman, et on sait tous à quel point Shaquille O’Neal et Kobe Bryant ont enchaîné les clashs en leur temps.

Alors qu’on soit clair, Phil Jackson n’est pas un membre officiel de l’organigramme des Lakers aujourd’hui. Et comme l’indique The Athletic, c’est difficile de dire s’il aura un rôle attitré au sein de la franchise californienne à l’avenir. On peut parler de consultant, ou de conseiller si vous préférez, qui se base sur son expérience pour donner son avis sur telle ou telle situation. Mais de par son ancienne relation avec Jeanie, sa carrière de coach aux Lakers (cinq titres NBA remportés entre 2000 et 2010) et les liens forts qu’il possède avec un mec comme Kurt Rambis (aujourd’hui membre du front office et ancien assistant de Jackson sur le banc de L.A.), Jax est toujours un membre respecté de la grande famille pourpre et or. Un membre dont l’opinion est vraiment prise en considération par les dirigeants des Lakers. La preuve, toujours selon The Athletic, le Zen Master aurait joué un rôle important aux côtés de Rambis par rapport au recrutement de Frank Vogel en tant que coach avant la saison 2019-20. Jax semble donc toujours avoir une influence dans certaines prises de décisions, à l’image d’autres grandes figures de la franchise californienne comme Magic Johnson par exemple, que Jeanie Buss continue également de contacter malgré son départ brutal du poste de président après la saison 2018-19. On le dit et on le répète, les Lakers se considèrent comme une famille et même si certains membres peuvent être critiqués (Kurt Rambis par exemple, mais aussi sa femme Linda qui travaille aux côtés de Jeanie, ou encore le boss des opé basket Rob Pelinka), la relation de confiance construite au fil des années entre ces derniers et Jeanie continue aujourd’hui de primer.

Pas sûr que le camp de LeBron James voit d’un très bon œil l’implication de Phil Jackson dans les affaires des Lakers vu le petit historique qui existe entre les deux, mais le Zen Master continue de garder la cote aux yeux de son ex Jeanie Buss. Préparez-vous, l’an prochain on va avoir droit au retour du jeu en triangle avec Westbrook, Melo et Dwight Howard. Bonheur.  

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top