Mavericks

Flashback 2016-17 : Dirk Nowitzki atteint la barre des 30.000 points en carrière, une ligne de plus à sa légende

Dirk Nowitzki 7 mars 2017

Il y a 5 ans, jour pour jour, Dirk Nowitzki rentrait un peu plus dans l’histoire en passant la barre des 30 000 points marqués en carrière. Ce soir-là, les Mavs étaient opposés aux Lakers pour un match devenu mythique. Allez, on replonge dans la magie, le temps de quelques lignes.

Le 7 mars 2017, les Dallas Mavericks accueillaient les Los Angeles Lakers pour une opposition somme toute ennuyeuse. Les deux équipes sont les bonnets d’âne de la saison. Et pourtant, salle comble. La rencontre restera dans les annales pour une seule raison : Monsieur Dirk Timo Werner Nowitzki. Avant le début du match, il ne lui manquait que 20 points pour rentrer dans le cercle des joueurs ayant scoré plus de 30 000 points en carrière. Parce que sinon ce n’est pas drôle, Dirk a décidé de passer cette barre avec la manière. On le sentait, tous les ballons allaient être pour l’Allemand jusqu’à ce qu’il inscrive 20 points, mais on ne s’attendait pas à ce qu’il aille aussi vite. Bien bien en forme ce soir-là, le Wunderkid – plus si kid que ça – mettra les Lakers dans sa poche en enfilant tous ses shoots, plus compliqués et gracieux les uns que les autres : fadeaway, catch-and-shoot à 3-points, feinte pour effacer son défenseur et tir à mi-distance. Dirk leur a tout fait, en mode vintage Dirk, ou plutôt MVP Dirk. À la fin du premier quart-temps, le meilleur joueur de l’histoire de Dallas en est déjà à 18 points à 6/7 au tir dont 2/2 du parking. Il ne lui restait plus que deux petits points pour rentrer dans la cour des Michael Jordan, Kareem Abdul-Jabbar et autres légendes du jeu. Et comme des milliers de fois dans sa carrière, Dirk reçoit la balle en isolation ligne de fond, face à un Larry Nance Jr. spectateur de l’histoire – s’élève et fait ficelle. L’American Airlines Center est complètement en feu, le banc de Dallas exulte et Mark Cuban court dans tous les sens, sans trouver le calme. Ça y est, Dirk Nowitzki a marqué 30 000 points. Quelle joueur. Quelle carrière.

Cette soirée était absolument magique, dans la salle, comme à l’extérieur. Ce soir-là, les réactions ont fusé dans tous les sens à commencer par celle Kobe Bryant qui a twitté : « Félicitations @swish41 tu es un vrai grand #fadelikedirk ». Plus créatif, LeBron James a quant à lui posté une vidéo pour féliciter celui qui fut son adversaire lors des Finales 2011. Ajoutez à cela les courtes vidéos des anciens coéquipiers de Dirk comme Steve Nash, Jason Kidd ou Jason Terry ,et vous obtenez une soirée remplie d’hommages touchants pour la légende qu’est Dirk Nowitzki. Les images les plus marquantes resteront les larmes aux yeux de Holger Geschwindner. Pour la plupart d’entre vous, ce nom n’évoque rien, et pourtant, c’est le mentor de Dirk, celui qui lui a permis de travailler son tir extérieur depuis le début de sa carrière pour en faire une arme de destruction massive. La barre des 30 000 points est tout aussi symbolique pour lui que pour Dirk puisque depuis des années, ils ont travaillé ensemble pour en arriver là. Team work.

Cette soirée restera à jamais dans les mémoires. Si en 2017, Dirk n’était plus au top niveau, il nous a fait replonger, le temps d’un soir, plusieurs années en arrière. Malgré son côté star internationale, Dirk a toujours su garder les pieds sur terre et rester humble. Retraité depuis 2019, le grand Allemand nous manque et, même si Luka Doncic est annoncé comme sa relève, ne sera jamais remplacé par un petit nouveau. Unique de par son style, et ses accomplissements.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top