Kings

Les Kings vont finir la saison dans le négatif : depuis 37 ans, Rick Adelman est donc… le seul coach à avoir dépassé les 50% de victoires à Sacto

Rick Adelman Chris Webber Kings 3 mars 2022

Rick Adelman, le seul homme qui offre les Playoffs à Sacramento.

Source image : YouTube / NBA

En perdant cette nuit contre les Pelicans, les Kings ont l’assurance de ne pas finir la saison au-dessus des 50% de victoires. Alvin Gentry va donc rejoindre la longue liste des coachs de Sacramento ayant échoué à atteindre ce fameux seuil. Un nom n’apparaitra pourtant pas sur cette liste : Rick Adelman. 

Et une de plus ! Avec déjà 41 défaites cette année, les Kings n’ont mathématiquement plus aucune chance de finir la saison avec plus de victoires que de revers (en gagnant tout, ils peuvent finir avec un bilan neutre). Si cela ne condamne pas encore la franchise quant à la course aux Playoffs, même si ça s’annonce quand même vachement compliqué, cela montre surtout la difficulté des hommes en violet à se montrer compétitifs à l’Ouest. Une triste habitude qui est désormais bien assimilée par les fans mais il n’en a pas toujours été ainsi. On parle tellement de la fameuse série record sans Playoffs qu’on oublierait presque de parler de ce qu’il y avait avant. Les fameux Kings de Chris Webber, Peja Stojakovic, Vlade Divac, Doug Christie, Mike Bibby ou encore Bobby Jackson. Un bel assemblage de talents réunis sous les ordres d’un coach non moins talentueux, Rick Adelman. C’est l’âge d’or de Sacramento et une époque bénie pour ceux qui sont tombés amoureux de la franchise à la couronne. 8 participations en Playoffs, trois fois sur le podium des meilleurs bilans à l’Ouest, une fois à la première place, coach Adelman avait fait le boulot. Des beaux résultats qui ne seront copiés par aucun de ses successeurs. Plus fort encore, Rick Adelman est le seul coach de l’histoire des Sacramento Kings à avoir fini une saison avec un bilan positif. 37 ans passés à Sactown, seulement huit avec un bilan positif, les huit années du mandat du gourou.

Incroyable de se dire que sur les… 20 coachs passés entre 1985 et 2022, un seul a réussi à claquer une saison à plus de 50%. UN SEUL. De quoi remettre en cause les choix pas toujours malins de la direction (hello Luke Walton) mais aussi donner un peu de lumière à un coach qui est rarement cité parmi les meilleurs tacticiens, malgré son entrée au Hall of Fame l’an passé. Petit exemple : Rick Adelman ne fait pas partie des quinze meilleurs coachs sélectionnés pour les 75 ans de la NBA. Pourtant, il détient le neuvième bilan all-time pour un coach avec 1042 matchs remportés, soit 12 de plus qu’un certain… Doc Rivers. Si les stats sont là, c’est surtout la bague qui manque pour mieux figurer dans le palmarès. Le bijou, Rick a plusieurs fois tourné autour et il pourra sans doute regretter les occasions manquées. On pense aux deux finales NBA avec les Blazers au début des années 90 mais aussi cette Finale de Conférence si polémique en 2002 contre les Lakers. Un what if qui aurait sans doute permis au coach de laisser une trace encore plus durable du côté de Sacramento, il se contentera d’une belle régularité en postseason.

Les Kings n’ont connu une saison à plus 50% qu’à huit reprises depuis 1985 et c’était toujours avec Rick Adelman en coach. La preuve que l’ancien gourou avait construit quelque chose de vraiment spécial ou que la franchise n’a pas eu le nez fin quand il s’agissait de coaching ? Sans doute un peu des deux. 

Source texte : Josh Dubow / @JoshDubowAP

1 Comment

1 Comment

  1. Dam Dou

    4 mars 2022 à 0 h 50 min at 0 h 50 min

    Pas que des mauvais choix de coaching. Des mauvais choix philosophiques de la part du board
    Quand avec Halliburton, tu réalises ENFIN un bon choix de draft, que le mec est performant rapidement, qu’il déclaré honnêtement son envie d’aller loin avec ta franchise et qu’au final tu le trades contre un paquet de lessive, ben t’as que ce que tu mérites. Je souhaite pas les voir en PO avant 2047

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top