Nets

James Harden a « exprimé son engagement » envers Brooklyn : de l’eau pour calmer le feu, et un Daryl Morey ralenti dans ses projets

James Harden 27 janvier 2022

Tout le monde va gentiment se détendre.

Source : YouTube

Ces derniers jours, la tendance était à l’incertitude autour de la situation de James Harden. Il y aurait eu une discussion avec le front office des Nets et – quelques promesses de privilèges dans le 555 Macumba Lounge de Downing Street plus tard – le barbu a exprimé son plein engagement envers la franchise. Débrief.

Les problèmes s’accumulent à Brooklyn : Paul Millsap serait sur le départ, Joe Harris fait une rechute dans sa rééducation et l’on apprenait hier que Kevin Durant ne pourrait pas rejouer avant le All-Star Break. Le candidat MVP devra remonter en régime après sa blessure au genou histoire d’arriver à son meilleur niveau à la mi-avril. À tous ces problèmes s’ajoute la situation de Kyrie Irving, toujours irrésolue puisque l’arrière ne peut pas jouer les matchs à domicile à cause de son statut vaccinal. Récemment, des rumeurs autour de la trade deadline hypothétisaient un départ de James Harden. Le clou de trop, bien désagréable dans un contexte tangible à Brooklyn. Il y a eu une escalade médiatique sur le cas Harden autour de certaines révélations qui laissaient à penser que le barbu ne s’était pas bien adapté à la ville de New York. Des sources en interne disaient même que le joueur souhaitait explorer de nouvelles opportunités à l’été 2022. Ce dernier a donc préféré calmer le jeu en exprimant son engagement au front office de Brooklyn, comme le rapporte Adrian Wojnarowski.

 

Même si ce n’est pas un engagement formel de la part du joueur, la nouvelle est rassurante pour tous les fans de Brooklyn. Les spéculations autour d’un départ de Ramesse se basaient sur deux fondements. Primo, le lien particulier entre Harden et Daryl Morey depuis son arrivée à Houston en 2016, et ainsi une rumeur de départ à Philly. Deuzio, le fait que la barbe soyeuse n’ait pas signé l’extension de 161 millions de dollars sur 3 ans proposée par Brooklyn en octobre dernier. Le meneur dispose donc d’une player option à 47 millions qu’il peut activer ou non cet été. Mais l’information rapportée par Woj semble rappeler la priorité du garçon, à savoir remporter son premier titre coûte que coûte. Les compères Harden, Durant et Irving sont convaincus d’être injouables lorsqu’ils évoluent ensemble, et c’est probablement l’un des arguments qui pousse Ramesse à renouveler son engagement envers les Nets. On peut d’ailleurs se demander jusqu’où irait cet engagement dans cette quête de titre. Monsieur step-back pourrait-il accepter de faire un effort financier cet été, alors qu’il serait éligible à une prolongation de 223 millions sur 4 ans ? Rien n’est moins sûr pour celui qui se plaint déjà de taxes trop imposantes à New York.

La communication est en tout cas bien huilée à Brooklyn puisqu’en parallèle de l’annonce du barbu, la franchise explique qu’elle ne discutera nullement d’un trade du meneur avec d’autres franchises avant le 10 février. Même Kyrie Irving – dont on connaît les déboires en termes de communication – en a profité pour faire l’éloge d’Harden en expliquant qu’il avait admiré la façon dont le barbu a supporté le fardeau d’être le leader absolu à l’époque Houston. On peut comprendre une telle admiration en se souvenant des difficultés rencontrées par Irving devant un fardeau similaire à Boston. Sur le même ton de bienveillance, Kyrie s’est presque foutu à poil en disant qu’avec Durant et Harden, il n’aurait plus à supporter un tel poids. Wow, Ramesse a dû apprécier le geste. Rancunier et insensible aux louanges, El Barbudo aurait pu rétorquer qu’il n’a jamais pu compter sur lui à domicile de la saison et que KD est en ce moment au frigo. Mais bon, l’humeur était aux réconciliations !

On a certainement atteint le climax des tensions à Brooklyn autour du cas Harden ces derniers jours. Il semblerait que tout se dégonfle doucement, comme un ballon de baudruche percé. Si les interrogations autour du barbu demeurent, son dévouement tombe à pic, avant une bonne ligne droite direction le haut de tableau.

Sources : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top