News NBA

La NBA sort un nouveau format pour le Rising Stars Challenge : tournoi à quatre équipes, du Elam Ending, des joueurs de G League… on vous explique tout

Rising Stars 26 janvier 2022

Le format USA vs le reste du monde, c’est fini pour les pitchounes.

Source image : YouTube

Après avoir changé la formule du All-Star Game en 2020, c’est au tour du Rising Stars Challenge d’être dépoussiéré par la NBA. Résultat : un petit tournoi à quatre équipes avec du Elam Ending pour mettre un peu de piment dans les rencontres. 

On remarquait chaque année un peu plus les limites du format du Rising Stars Challenge. Les rencontres manquaient cruellement d’intensité parce que les joueurs n’étaient pas très concernés et ne voulaient pas se blesser, juste s’amuser. La défense était bien entendu absente et les scores finaux étaient ubuesques. Malgré l’opposition USA versus Internationaux pouvant ajouter un aspect fierté/attachement au sein des joueurs évoluant dans les deux équipes, les précédentes éditions du Rising Stars ont souvent fini en gros blowout. Ainsi, la Ligue a décidé de changer son format, deux ans après avoir changé celui du All-Star Game en 2020. Alors que la NBA fête son 75e anniversaire cette saison, elle vient de lui donner un look entièrement nouveau avec plusieurs rencontres, de nouveaux participants venus de G League et même un concours de shoots. 

Le principe est relativement simple à comprendre. Il s’agit d’un tournoi à quatre équipes de sept joueurs qui vont s’affronter dans un format demi-finale puis finale. Pour gagner ces matchs, il n’y aura pas de temps mais seulement un nombre de points à atteindre. 50 points pour les demies et 25 pour la finale, qui donnent un total de 75 points à planter pour gagner le tournoi – histoire de rappeler une énième fois, si vous ne le saviez pas encore, que la NBA fête ses 75 ans. La composition des équipes est innovante. Sur les 28 joueurs qui participeront au tournoi, on aura douze rookies et douze sophomores qui seront accompagnés de quatre joueurs du G League Ignite. Ces derniers deviendront ainsi les premiers joueurs qui ne viennent pas de NBA à participer au All-Star Weekend. Les joueurs du G League Ignite seront sélectionnés par les coachs de G League et chaque équipe du tournoi devra être composée de l’un d’entre eux. Les 24 autres joueurs seront sélectionnés par les coachs assistants en NBA. Le jour du tournoi, chaque équipe sera coachée par un membre du top 75 all-time de la NBA. Faudrait quand même pas qu’on oublie que la NBA fête ses 75 ans…

Blague à part, le format est intéressant parce que les joueurs de G League auront certainement à cœur de montrer qu’ils ont le niveau pour jouer en NBA et qu’ils peuvent déjà se frotter aux meilleurs jeunots de la Ligue. Ce sera pour eux l’occasion de marquer des points pour la Draft à venir. On pourrait donc avoir des joueurs plus concernés et éviter un simple concours de highlights. L’Elam Ending (un nombre de points à atteindre plutôt qu’un match au temps) possède l’avantage de rendre beaucoup plus courts les matchs dans lesquels on assiste à un gros blowout d’une équipe. Et ça, c’est déjà pas mal. L’idée de la NBA est que le match soit vraiment accroché, et la partie show à laquelle on assistait souvent en plein match (shoots depuis Saturne à tout-va par exemple) a été déplacée dans un concours de shoots qui aura lieu entre les demies et la finale : le Clutch Challenge. Quatre équipes de deux joueurs devront planter un shoot depuis cinq positions différentes sur le parquet (positions sélectionnées par la NBA en référence à certains tirs mythiques de l’histoire des Playoffs, NBA75 tout ça tu connais). La première équipe débutera avec 90 secondes au chrono pour marquer ces cinq tirs, et le temps utilisé pour y arriver sera le nouveau temps de référence pour l’équipe suivante. Les coéquipiers devront se relayer de sorte qu’aucun joueur ne shoote deux fois de suite et au final, c’est l’équipe la plus rapide à rentrer ses tirs qui remportera le concours.

Nouveau format pour une nouvelle vie et on pourrait assister à une renaissance du Rising Stars, qui avait perdu en intérêt ces dernières année. En attendant de voir si le tournoi est vraiment aussi intéressant qu’il en a l’air, toutes ses nouveautés vont faire monter un peu la hype. Alors on prend son petit calepin et on note que le rendez-vous avec la jeunesse aura lieu le vendredi 18 février. 

Source texte : NBA / The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top