Nuggets

Nikola Jokic a anéanti les Clippers : 49 points, 14 rebonds, 10 assists à 64% au tir, et la passe victorieuse pour Aaron Gordon

Jokic 20_01_2022

« MVP ! MVP ! MVP ! »

Source image : NBA League Pass

Les superlatifs manquent pour qualifier l’incandescente performance de Nikola Jokic face aux Clippers. Le Serbe a coché toutes les cases du match parfait, et ce avec une facilité déconcertante. Au bout de ce thriller donc, les Nuggets repartent victorieux, Niko le torse bombé. 

La boxscore du match de la soirée, il est juste là !

Qu’est-ce que c’est encore que cette dinguerie dont vient de nous gratifier Nikola Jokic ?! Mouillage de nuque, voici ses stats de la nuit : 49 points, 14 rebonds, 10 passes, 3 interceptions et 1 contre, à 16/25 au tir, 3/5 du parking, 14/16 aux lancers. Hallucinant. Sûrement piqué dans son orgueil en voyant le match de Joël Embiid, Niko a fait au moins aussi fort. La ligne statistique est folle, mais scintille davantage lorsque le bonhomme déboîte tout le monde jusqu’au bout de la prolongation. Oui, clutch à souhait. Le frère d’Oslo et Helsinki a porté son équipe à bout de bras pendant l’overtime, jusqu’à délivrer cette fabuleuse passe main gauche pour Aaron Gordon, ouvert dans le corner à 2 secondes de la fin : filoche. Les mauvais choix n’ont – une fois encore – pas été légion. Sa seule foirade de la soirée ? Le shoot de la gagne à la fin du temps réglementaire, loupé, d’une façon probablement volontaire afin de compléter son triple-double en prolongation. Quel plaisir que d’admirer ce monsieur de 800kg, avec la détente de Natasha dans Dikkenek, déglinguer tout ce qui se présente face à lui. En ce jeudi donc, petit mail à l’employeur en lui demandant une semaine de congés payés, histoire de se remettre tranquillement de ce que l’on vient de voir.

Bien qu’il semble jouer en pyjama, la mission du Serbe ne fut pas facile. En face, les Clippers se sont encore battus comme des chiens. Hommage à Ivica Zubac qui a dû se fader l’autre malade, tout en posant un gros double-double à 32 points et 10 rebonds de l’autre côté. Hommage également à Reggie Jackson qui poursuit sa bonne saison avec 28 points et 12 passes, même si le 3/11 à 3-points fait l’effet d’un pichet de jus de citron sur une plaie. Les deux Angelinos ont clairement maintenu la voile à flot pendant que l’autre mammouth déambulait dans sa raquette, en répondant à chaque fois en mettant du buckets, une véritable guerre de tranchées. Mais Reggie qui roule n’amasse pas mousse (?) et le meneur était à deux centimètres d’enfiler le costume du héros de la soirée en envoyant un shoot casse-croûte au buzzer, qui a malencontreusement ricoché sur le cercle, offrant donc la victoire au meilleur gars de la sai… du match, pardon.

Le plus beau match de la soirée était clairement à Denver, et merci à Nikola Jokic de l’avoir rendu absolument dingue. Les Clippers ont fait ce qu’ils ont pu, mais Niko était trop chaud. C’est tout.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top