Sixers

Joel Embiid écrase le Magic : 50 points et 12 rebonds en 27 minutes, c’est officiel Wilt Chamberlain est Camerounais

Ce mercredi Panzani nous aura offert une performance légendaire. Joel Embiid a littéralement déboîté Orlando à lui tout seul. Un 50/12 en 23 tirs, Wilt Chamberlain n’est pas mort mesdames et messieurs !

La petite box score qui va bien, c’est par ici !

Chauuuud le Jojo, chaud chaud chaud chocolat ! Voici en exclusivité les paroles du prochain son de Chantal Goya, probablement impressionnée par la performance monstrueuse de Joel Embiid. Le mec a tout simplement claqué 50 points, 12 rebonds et 3 contres en 27 f*cking minutes. Bon, en revanche les pourcentages sont claqués… On déconne bien évidemment ! Sur 23 tirs (seulement), il en a mis 17 ce barjo, mot qui va d’ailleurs bientôt s’écrire barjojo. On savait que le Camerounais et ses Sixers étaient plutôt en forme en ce moment, 9 victoires sur les 11 derniers matchs avec un Embiid en 32/10/4, mais là on est sur un autre type de performance puisque le monsieur a tout simplement égalé son career-high. Ce soir, c’était le Père Joel avec distribution de paniers et du footwork Olajuwonesque à admirer sans modération. En revanche, pour nos amis Floridiens, c’était le père fouettard en face. Visiblement pas assez sages cette année, les joueurs d’Orlando ont vu un grand bonhomme ne pas les laisser s’amuser jusqu’au bout puisque le pivot a décidé de tuer tout suspense dans le 3ème quart-temps. Tu es là, tu mènes de 10 points à la pause, tu es bien dedans et il y a l’autre bougre qui décide de te foutre 20 pions dans le quart-temps pour un 47-23 sur les 12 minutes. Joel plante un gros 3 pour atteindre 47 points, la foule se lève, le gars flex un petit coup et va s’asseoir puisque le match est plié. La soirée aurait pu se terminer là-dessus mais ça aurait été dommage. Il revient deux petites minutes histoire de gratter trois points sur la ligne et boucler son meilleur match en carrière, avec en prime le 50/10 le plus rapide de l’histoire. MONS-TRU-EUX ! 

Malgré ce carton, la soirée aurait pu mal tourner côté Philly puisqu’en première mi-temps, le meilleur pivot sur le terrain se prénommait Mo Bamba. Le géant s’est notamment offert un coup de chaud auquel personne n’était prêt. Ses stats au moment de rentrer au vestiaire ? 28 points à 10/13 au shoot dont 7/8 derrière l’arc ! Voir le colosse shooter comme Steph Curry reste une expérience à faire une fois dans sa vie. Lui aussi a tapé son meilleur match en carrière ce soir avec ses 32 points. On a assisté pendant 24 minutes à un duel hallucinant entre les deux pivots avant que le Sixer ne remette les pendules à l’heure. La logique est finalement respectée !

Plus mercredi Panzani comme match tu meurs. D’un côté on a un Joel Embiid qui a mis Philadelphie sur son dos, de l’autre Mo Bamba qui fait du Dirk Nowitzki… Bref, c’était nimp’ mais on a vu un Camerounais complètement légendaire et ça, ça n’a pas de prix.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top