Hawks

Atlanta roule sur Minnesota, 134 à 122 : Kevin Costner à la prod, 37 points pour Trae Young qui a clairement dansé avec les loups

Trae Young Atlanta 20 janvier 2022

Trae Young a encore sorti du lourd pour terrasser les loups.

Source image : NBA League Pass

Vainqueurs des Bucks dans un match au couteau pour le MLK Day, les Hawks se devaient de confirmer cette nuit à la maison contre des Wolves en back-to-back. Mission réussie pour Trae Young et les siens même si tout n’a pas été rose, loin de là. 

Pour les stats de la remontada des piou-pious, c’est ici que ça se passe. 

Les premiers venaient de s’offrir un peu d’air en triomphant de Milwaukee, les seconds venaient de boucler une sixième victoire en huit matchs du côté de New York. On l’aura compris, il était dur de miser sur les Hawks au coup d’envoi en voyant la dynamique du moment. Prédiction confirmée avec une entame de match cataclysmique de la part de la bande de Nate McMillan. Comme (trop) souvent cette saison, la défense a activé le mode gruyère et les Wolves ne vont pas se gêner pour s’offrir une belle tranche de fromage. Tout le monde participe à la fête et Atlanta réussit même à augmenter ses standards du moment : 73 points encaissés à la pause et une belle indigestion pour tout DPOY qui serait devant sa télé. Le spectacle est bien dégueu et on se dirige tout droit vers une nouvelle raclée mais la pause va avoir un effet radical sur les hommes de Géorgie. Ils étaient apathiques et résignés et on les retrouve avec le couteau entre les dents et la flamme dans les yeux. La défense step-up, le match change complètement d’âme et Minnesota est emporté par la vague Trae Young (37 points dont 30 en seconde mi-temps et 14 passes !). Forcément, ce retournement de situation met un peu de tension dans les têtes et Anthony Edwards préfère se défouler sur les arbitres plutôt que sur le cercle.

Malgré les efforts de D’Angelo Russell et Karl-Anthony Towns, Atlanta conservera la main jusqu’au bout, signant par la même une deuxième victoire de rang. Presque un événement en Géorgie puisque la franchise n’avait plus gagné deux matchs de suite depuis le… 27 novembre. Évidemment, tout n’est pas parfait et on a vu les deux visages des Hawks durant ce match. Ce premier acte qui symbolise parfaitement leur saison 2021-22 et ce retour des vestiaires qui rappelle les fringants coucous des Playoffs 2021. Reste à pouvoir gommer la version la plus crade. Côté Wolves, on pourra avoir de vrais regrets car la première mi-temps est bien maitrisée. On peut évidemment mettre le back-to-back parmi les raisons de cette perte de vitesse mais ça n’explique pas tout non plus. La défense, si solide depuis le début de saison, montre également des signes de faiblesse depuis quelques temps et il va falloir resserrer les boulons à l’arrière. Dommage car il y avait vraiment moyen d’aller la chercher celle-ci !

Une mi-temps affreuse, une mi-temps très solide, Atlanta a joué avec le feu mais Trae Young et sa bande ont réussi à enchaîner une deuxième victoire de rang. Tout n’est pas parfait mais on ne crache certainement pas sur un bon résultat en Géorgie en ce moment. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top