Sixers

Pour Joel Embiid, il n’y a pas d’urgence de recrutement à Philly : « Je pense que nous avons tout ce qu’il faut »

Joel Embiid Sixers 23 octobre 2021

Oui, mais pour quoi faire ?

Source image : YouTube

Les Sixers enchaînent les victoires et Joel Embiid est actuellement sur un petit nuage. À un mois de la trade deadline, quelques moves pourraient faire basculer Philly dans une autre dimension. Un avis que ne partage visiblement pas le Camerounais. Alors, ça bouge ou ça ne bouge pas ?

Malgré la vilaine défaite lors du MLK Day à Washington, Philadelphie réalise une bonne saison. Après des débuts un peu compliqués dus à de nombreuses blessures, les Sixers redressent bien la barre. Si le lancement a été aussi moyen, c’est parce que le cas Ben Simmons a laissé des traces, et que le deuxième meilleur joueur de l’équipe (c’est ce que laisse penser son contrat) Tobias Harris n’y est tout simplement pas : 18 points, 7 rebonds, 4 passes en 46/31/86. Des statistiques insuffisantes pour un gars qui touche 36 patates cette saison. Fort heureusement, depuis qu’il est revenu de blessure fin novembre, Joel Embiid est tout simplement aussi monstrueux qu’une haleine en lendemain de cuite. Sur les 23 matchs depuis son retour, ce sont des moyennes de 30 points, 11 rebonds et 4 passes, à 50% au tir dont 37% de loin qu’envoie l’intérieur de Pennsylvanie. Pour couronner le tout, les Sixers ont gagné 15 fois sur cette période, dont 9 fois sur les 11 derniers matchs. Pas mal, non ? Une forme olympique qui motiverait le Camerounais à ne pas toucher à l’effectif.

« Je me sens bien. Quand je regarde où nous sommes lorsque la plupart de l’équipe est alignée, avec moi sur le terrain, nous avons un bilan de 21-9. Ce n’est pas si mal. Ça fait partie des meilleurs résultats de la NBA. […] Il nous manque des gars qui pourraient vraiment nous aider. Il n’y a pas vraiment d’urgence à changer quoique ce soit. Je pense que nous avons tout ce qu’il nous faut. » – Joel Embiid

La deadline approche à grands pas et le 19 février prochain, ce sera terminado pour les trades. Au vu de l’effectif actuel des Sixers, quelques moves pourraient permettre à l’équipe de Doc Rivers de passer quelques rounds de Playoffs. Le cas Ben Simmons est toujours aussi flou et bien que Daryl Morey souhaite patienter, l’Australien représente une belle monnaie d’échange sur le marché. Sans manquer de respect à Tyrese Maxey, il reste un peu faiblard en tant que titulaire d’une équipe qui joue aussi gros. Pourquoi ne pas aller piocher du côté de Portland, où l’association Damian Lillard/C.J. McCollum semble toucher à sa fin. Même topo à Sacramento où la paire De’Aaron Fox/Buddy Hield paraît vouée à l’échec. Comme mentionné à l’été 2021, l’apport d’un Malcom Brogdon serait topissime. Et puis, si la venue de Ben fait peur à certaines équipes, pourquoi ne pas tenter le coup avec Tobias Harris qui joue – à peu près – tous les matchs de basket-ball. Toujours est-il que Philly aurait grandement besoin de renforts sur les lignes extérieures en vue des Playoffs. Jouer le Heat, les Bucks ou les Nets sans grosse pointure sur les lignes extérieures, voilà une belle mission suicide.

Les Sixers vont bien, Joel Embiid est trop fort, mais laissons le travail de l’effectif à Daryl Morey. Avec de chouettes joueurs dispos, il y a l’occasion de frapper un grand coup sur le marché. À toi de jouer Daryl, régale-nous.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top