Pistons

Donatas Motiejunas se lâche après l’annulation du trade de Bol Bol par les Pistons : « Ils détruisent la réputation des joueurs »

Donatas Motiejunas

En 2016, Donatas Motiejunas avait aussi vu son transfert être annulé par les Pistons suite à une visite médicale non concluante.

Source image : YouTube

À la surprise générale, le transfert de Bol Bol des Nuggets aux Pistons a été annulé hier, Detroit n’ayant pas validé la visite médicale du jeunot. Un scénario rare, mais qui rappelle celui vécu en 2016 par l’actuel joueur de Monaco Donatas Motiejunas et qui impliquait déjà les Pistons… 

Petit flashback nécessaire car c’est une histoire qui était un peu tombée aux oubliettes depuis. Lors de la trade deadline en février 2016, Donatas Motiejunas est transféré des Rockets aux Pistons en compagnie de Marcus Thornton. Jusque-là tout va bien mais quelques jours plus tard, gros rebondissement puisque le trade est annulé. La cause ? La visite médicale du Lituanien n’est pas validée par la franchise du Michigan, retour à Houston pour Donatas. Une histoire qui ressemble sensiblement – en tout cas sur la forme – à celle de Bol Bol.

Du coup, en découvrant la news concernant ce dernier hier, Motiejunas a vu remonter quelques souvenirs et il n’a pas hésité à s’exprimer sur Twitter.

« Combien de fois la NBA va-t-elle encore laisser ces choses-là arriver ?

Je n’avais pas réussi ma visite médicale et les médecins de Detroit m’avaient dit que je ne rejouerai plus jamais au basket. Six ans plus tard, je suis toujours là et j’ai encore beaucoup d’années devant moi. Ils détruisent le nom des jeunes joueurs et leur avenir en NBA en faisant ça. »

Perso, on doute que Donatas Motiejunas serait devenu le GOAT sans cet épisode, mais il soulève tout de même une vraie question. Et si certaines franchises utilisaient effectivement la visite médicale comme prétexte pour annuler un trade après avoir changé d’avis ? On n’accuse pas les Pistons sur le cas Bol Bol car pour l’instant, on n’a pratiquement pas d’informations, cependant l’actuel joueur de Monaco semblait bien convaincu à l’époque (via Bleacher Report).

« La visite médicale, c’est quelque chose d’assez drôle. Le médecin de l’équipe vous dit simplement si c’est OK ou non, alors que parfois aucun contrôle n’est réalisé. Ces 48 heures servent juste à l’équipe pour décider si elle vous veut toujours ou non. Les Pistons ont annoncé que je n’avais pas réussi ma visite médicale, alors que je suis sûr que tout était OK, j’ai même joué avant. Je me suis fait avoir, c’est tout. La blessure était un prétexte pour annuler le trade. Ils ont changé d’avis. »

Juste pour remettre le contexte, au début de l’année 2016, Donatas Motiejunas connaissait des problèmes au niveau du dos. Il avait été opéré pour une hernie discale en mars 2015, avant d’être à nouveau gêné dix mois plus tard. Entre début janvier et fin février 2016, Motiejunas n’a pas joué le moindre match NBA mais était passé par la case G League. Cette visite médicale non concluante du Lituanien ne sortait donc pas de nulle part, contrairement à Bol Bol qui n’a pas connu de véritables problèmes de blessures ces dernières années chez les Nuggets. Les situations sont ainsi différentes même si elles se déroulent dans la même franchise, ce qui peut effectivement soulever quelques soupçons. Sur l’oiseau bleu, quand un twitto a répondu à Motiejunas en lui disant que le staff médical de Detroit avait changé depuis, le Lituanien a assuré que ces visites médicales se faisaient à l’hôpital avec les mêmes médecins, et que les Pistons prenaient la décision ensuite en suivant leurs recommandations (du coup on a du mal à comprendre les reproches envers la franchise mais bon bref…). Au final, on voit mal pourquoi Detroit aurait soudainement changé d’avis sur Bol Bol sachant qu’il possède un potentiel intrigant pour le projet de reconstruction des Pistons.

En tout cas, ce qui est sûr et on rejoint Donatas sur ce point-là, c’est que ce genre d’épisode – qu’il y ait un vrai problème ou non – peut nuire à la réputation d’un joueur dans le sens où les franchises peuvent assez vite se méfier de son état de santé. Un joueur représente un investissement et dès qu’il y a un risque sur la durabilité et la disponibilité de celui-ci, ça peut vite compliquer les choses. Mais dans le cas de Donatas Motiejunas, faut pas oublier qu’il avait reçu une offre de 37 millions de dollars sur quatre ans de la part des Nets après l’épisode du transfert avorté. Donc ça n’a pas trop plombé le Lituanien non plus hein. Cependant, il n’a jamais touché ce montant car suite à une dispute contractuelle avec les Rockets, qui voulaient matcher l’offre de Brooklyn, Donatas n’était pas venu à… sa visite médicale (à cause d’une différence de quelques millions liée à des bonus avec les Nets). Et en fin de compte, après d’autres négociations avec Houston et une nouvelle visite médicale passée par Motiejunas, les Rockets avaient décidé de le laisser filer à la Nouvelle-Orléans.

Que vous suiviez le discours de Donatas Motiejunas ou pas, on se demande surtout aujourd’hui quelle est la suite pour Bol Bol. On espère avant tout que tout est OK niveau santé car le flou qui l’entoure actuellement n’est pas forcément rassurant. Et ensuite on espère qu’il trouvera chaussure à son pied pour véritablement lancer sa carrière. 

Source texte : Twitter @DonatasMot, Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top