Lakers

Anthony Davis sera beaucoup utilisé en pivot à son retour de blessure : dommage, c’est plutôt sympa LeBron en 5

Anthony Davis Lakers 11 novembre 2021 pari programme

Il est bientôt de retour, pour vous jouer un mauvais tour…

Source image : YouTube

Alors que le retour d’Anthony Davis se rapproche doucement, le coach des Lakers Frank Vogel a lâché quelques infos quant aux modalités de celui-ci. Visiblement, AD devrait pas mal jouer pivot. Pas forcément le poste qu’il affectionne le plus, mais l’équipe californienne a besoin de lui dans ce rôle.

Lors du dernier match des Lakers face aux redoutables Grizzlies, on a pu observer Anthony Davis s’exercer sur quelques shoots avant le match, un signe encourageant après sa blessure au genou mi-décembre. Il va cependant falloir attendre encore une semaine avant d’avoir une vraie date concernant le retour d’Unibrow. Un retour que son copain LeBron James attend avec impatience tant AD est évidemment important pour les ambitions des Lakers, et ce malgré une première partie de saison un poil décevante. (via Sports Illustrated).

« Nous verrons comment nous allons nous retrouver, et à la vitesse à laquelle nous pourrons le faire, une fois qu’AD sera de retour car il est une pièce essentielle de notre puzzle. Nous ne pourrons jamais nous dire ‘ok, c’est ce que nous sommes’ tant que nous ne l’aurons pas récupéré. »

– LeBron

Le retour de l’ancien Pelican sera bien entendu très utile à des Lakers qui cherchent toujours à décoller cette saison. 21 victoires et 20 défaites pour les Angelinos, c’est vraiment pas ouf même s’ils ont remporté quatre victoires sur leurs cinq derniers matchs. Ne pouvant pas compter sur AD à cause de ses blessures, et sur DeAndre Jordan pour cause de nullité, LeBron s’est vu faire – avec brio – un intérim au poste de pivot. Mais avec l’homme au plus beau sourcil de la Côte Ouest de retour sous peu, on devrait retrouver un lineup plus traditionnel.

Comme l’indique Ryan Ward de LakersNation, AD va donc « beaucoup jouer cinq » d’après son coach pour son retour sur le parquet. Lui qui a passé 70% du temps sur le parquet au poste de pivot cette saison (s/o à basketball-reference) va devoir laisser le poste qu’il aime tant : celui d’ailier-fort. Les Lakers espèrent que Davis reviendra avec un niveau plutôt similaire à celui de la bulle, parce que pour l’instant le AD version 2021-22, comme dirait Hubert Bonisseur de la Bath : « C’est la piquette Anthony… Arrête de jouer, tu es mauvais. » Bon, « mauvais », c’est clairement pas le mot mais il faut dire qu’avec « seulement » 23 points et 10 rebonds (dont… un vilain 18% de loin), l’ancien de Kentucky ne réalise pas la saison de sa vie. Même en défense, alors qu’AD est une machine habituellement, il a une defensive box plus/minus de seulement 0,6, ce qui est tout simplement sa pire en carrière. Le retour du monosourcil se fait en tout cas de plus en plus pressant pour des Lakers couci-couça. Un retour qui permettrait au Big Three qu’il forme avec LeBron James et Russell Westbrook d’enfin coexister puisque pour l’instant, les trois n’ont partagé l’affiche qu’à une quinzaine de reprises cette saison. Retour qui permettrait aussi d’avoir un vrai intérieur dans la raquette purple and gold capable de step-up des deux côtés du terrain… Parce que bon, DeAndre Jordan et Dwight Howard, c’est sympa deux minutes mais vraiment pas plus.

Le retour d’AD approche, et ça se fera sur le poste 5. Si les Lakers veulent remonter au classement pour au moins s’assurer une place dans le Top 6 de l’Ouest, ils vont devoir compter sur un AD à 100%, un AD bien plus tranchant que lors de la première partie de saison.

Source texte : Sports Illustrated / Lakers Nation

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top