Blazers

Damian Lillard pourrait effectuer un séjour prolongé à l’infirmerie : préparez-vous, les tanks seront bientôt de sortie à Portland

Damian Lillard

S’il y a bien une saison à sacrifier, c’est celle-là.

Source image : NBA League Pass

[MAJ 05/01 à 18h45] Damian Lillard va rater les trois prochains matchs de Portland. Il va continuer d’être évalué pour sa blessure et un point sera fait dans une semaine.

Absent lors du dernier match face aux Hawks et d’ores et déjà forfait pour le prochain contre Miami, Damian Lillard souffre toujours de son maudit bobo aux abdos qui le gêne depuis un bon bout de temps maintenant. Et si l’on en croit les dernières infos en provenance de Portland, Dame pourrait rester sur la touche pour une longue période. 

Début décembre, Damian Lillard avait pris un break de dix jours pour soulager sa blessure, lui qui doit composer avec une tendinopathie sur la partie basse de la ceinture abdominale. Une injection de cortisone avait permis au sniper de l’Oregon de revenir pour sortir quelques grosses perfs afin de bien terminer l’année mais ça ressemblait plus à une solution à court terme. La preuve aujourd’hui puisque cette blessure continue de gêner Lillard, de retour à l’infirmerie en ce début du mois de janvier. Un retour qui pourrait se transformer en séjour prolongé si l’on se base sur les récents propos du coach Chauncey Billups. Selon l’insider Sean Highkin de Bleacher Report, Billups, Lillard et le manager général intérim Joe Cronin vont rapidement se rencontrer pour discuter de la marche à suivre, et Chauncey n’a clairement pas écarté le scénario dans lequel Dame est tout simplement shutdown pour véritablement soigner cette blessure, peut-être par l’intermédiaire d’une opération. On le sait, au milieu de la saison chaotique des Blazers, Lillard n’est que l’ombre de lui-même, lui qui connaît une campagne individuelle loin de ses standards de MVP malgré quelques fulgurances à droite à gauche. En 29 matchs au total, Dame D.O.L.L.A. tourne à 24 points, 4,1 rebonds, 7,3 passes de moyenne avec des pourcentages en chute libre (40,2% au tir, 32,4% du parking).

Au vu des résultats pourraves des Blazers cette année, c’est peut-être le meilleur moment pour bien prendre le temps de soigner ce bobo aux abdos, qui gênait déjà Lillard lors des Jeux Olympiques et même les saisons précédentes. On connaît le compétiteur qu’est Dame, qui ne veut probablement pas sacrifier la saison alors qu’on n’est même pas encore à la moitié de la régulière. Mais soyons honnêtes, cette équipe de Portland 2021-22 ne va nulle part, surtout avec un Lillard loin d’être au top physiquement ainsi qu’un C.J. McCollum également à l’infirmerie depuis début décembre (à cause d’un pneumothorax). Les Blazers sont aujourd’hui 12e de l’Ouest avec un bilan de 14 victoires pour 22 défaites, dont 14 sur les 18 derniers matchs. Alors s’il y a bien une saison à sacrifier, c’est celle-là, encore plus si ça peut permettre au franchise player de Portland de revenir en force derrière. Et puis si ça peut également permettre à Anfernee Simons de complètement lâcher les chevaux en même temps, on ne dit pas non. Ce dernier, titularisé contre les Hawks en l’absence de Lillard, a explosé face à la bande à Trae Young lundi soir, plantant 43 pions en l’honneur de son grand-père décédé. Une perf épique pour ce jeune joueur de 22 piges qui s’affirme de plus en plus cette année, une performance qui en appellera peut-être d’autres si Dame rate effectivement plusieurs semaines – voire mois – de compétition.

On a presque envie de dire à Damien que c’est la meilleure chose à faire. Prendre le temps nécessaire pour se soigner, et tant pis pour cette saison qui de toute façon ne mène à rien. Si aucune décision n’a pour l’instant été prise du côté de Portland, c’est le scénario vers lequel on semble se diriger. 

Source texte : Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top