Kings

Après la nouvelle défaite des Kings, Alvin Gentry est vraiment au bout du rouleau : « Si vous me cherchez, je suis chez moi en train de boire »

Alvin Gentry 12 décembre 2019

Le pauvre…

Source image : bein Sports

Sur une série de deux victoires consécutives, Sacramento avait l’occasion hier de faire la passe de trois à la maison contre une équipe de Dallas décimée. Mais les Kings restent les Kings alors ils sont tombés en beauté, de quoi dégoûter complètement le coach intérimaire Alvin Gentry. Mais genre vraiment…

« Si vous cherchez, je suis chez moi en train de boire. »

Voilà comment Alvin Gentry a quitté la conférence de presse hier suite à la défaite de ses Kings 112-96 face aux Mavericks. Une défaite qui sonne comme un coup d’arrêt pour une équipe de Sacramento qui possédait un léger momentum après deux succès de suite (youhou !), dont un au buzzer contre Dallas justement sur un 3-points de Chimezie Metu (aucune blague dans la phrase). Une défaite dans la plus pure tradition des Kings, quasiment au complet et incapables de prendre le dessus sur des Mavs pourtant privés de Luka Doncic, Tim Hardaway Jr. et… sept autres joueurs. Une défaite qui porte le bilan global de Sacramento à 15 victoires pour 22 défaites, synonyme de onzième place à l’Ouest, autrement dit la place du con puisqu’elle n’est même pas qualificative pour le play-in tournament. Quand on sait que les Kings sont plus que jamais en course pour établir un nouveau record all-time pour le plus grand nombre de saisons consécutives sans la moindre qualification en Playoffs (15 aujourd’hui, à égalité avec les légendaires Clippers de 1977 à 1991, et probablement 16 dans quelques mois), ce nouveau revers fait tache, même si on a plus que l’habitude avec les Kangz.

Impossible dans ce contexte-là de ne pas avoir une pensée pour Alvin Gentry, qui a hérité de l’équipe après le renvoi de Luke Walton. À 67 ans et après plus de trois décennies dans la Grande Ligue, ce bon vieux Al ne mérite pas de supporter ça. À cet âge-là, quand votre équipe se prend un terrible 24-2 dans le troisième quart-temps, vous ne pouvez que craquer. « Je suis ouvert aux suggestions si vous avez des idées parce qu’on a tout tenté dans le troisième quart » a notamment balancé Alvin, tout simplement dépité. Alors quand il dit qu’il est rentré chez lui pour s’enfiler une bouteille de sky, on le croit et d’ailleurs, il n’est probablement pas le seul au sein de la Kings Nation, qui a quand même vu un fan se transformer en vomito au premier rang y’a pas si longtemps de ça. Gentry, c’est aujourd’hui un homme au bout du rouleau qui a déclaré il y a quelques jours seulement qu’il n’avait jamais été autant déçu en 34 ans de coaching. Désormais, la déception semble donc avoir laissé place au dégoût et on commence à se demander combien de temps Alvin va encore pouvoir tenir comme ça.

Sorti il y a une semaine de l’isolement suite à un test positif au COVID, Alvin Gentry doit maintenant continuer à faire face au virus de la lose qui rôde du côté de Sacramento depuis plus d’une décennie. Alors on n’a qu’une seule chose à lui dire, c’est « Bon courage Al, et surtout sois fort ». 

Source texte : Sacramento Bee

1 Comment

1 Comment

  1. Bories

    1 janvier 2022 à 19 h 01 min at 19 h 01 min

    Je confirme il n est pas le seul à être découragé !!!
    Cette équipe est la pire équipe au troisième quart temps de la ligue….
    On reste supporter fort de cette équipe mais il est peut-être temps enfin de tirer la page de Barnes hield et même de fox.
    Bon joueur mais irrégulier et pas de tout des leaders.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top