Grizzlies

Zach Randolph au plafond : la cérémonie de son maillot retiré, au bon souvenir du Grit and Grind

Le 50 de Zach Randolph planera à jamais en haut du FedEd Forum.

Source image : NBA League Pass

Si tous les regards étaient tournés vers Philadelphie, dans l’attente d’un potentiel record à longue distance, c’est bien dans le Tennessee qu’avait lieu le gros événement de la nuit. Quatre ans après son départ de la franchise, Zach Randolph a vu son maillot monter au plafond du FedEx Forum. Un bel hommage pour une légende du Grit and Grind. 

5h du matin, en direct devant le pc pour mater Zach Randolph sur son trône. D’un coup, c’est toute une décennie qui nous revient en mémoire. Toutes ces années chez les Grizzlies avec ses trois compères, faisant de Memphis une des places fortes de l’Ouest et un poil à gratter que personne ne voulait jouer, Grit and Grind oblige. Durant huit saisons, Z-Bo va porter fièrement son numéro 50 avec les oursons, enchaînant les double-doubles, les grosses perfs, livrant de vraies batailles en Playoffs et se faisant quelques copains chez les Spurs, les Clippers ou encore le Thunder. Zach Randolph, c’était cet intérieur avec des mains en or, un bon footwork, de grosses qualités au rebond mais aussi une force de la nature dès lors qu’il mettait un pied sur le parquet. Lorsqu’il arrive en 2010, il était loin d’être un inconnu dans la Ligue et il avait déjà fait de belles choses, que ce soit avec les Blazers, les Knicks et rapidement chez les Clippers. Pourtant, penser à Zach Randolph aujourd’hui c’est penser à Memphis, c’est penser à cette mentalité col bleu qui a imprégné une franchise toute entière, au point d’aider à créer une nouvelle identité. Il était arrivé comme un presque All-Star, il repartira comme une légende vivante, s’offrant une place de choix dans les bouquins d’histoire de Memphis. (3ème meilleure scoreur All-Time, 2ème meilleur rebondeur, meilleur gobeur de rebonds offensifs). Deux ans après la fin de sa carrière du côté de Sacramento, la question de son retrait de maillot n’avait pas vraiment fait débat et c’est une récompense méritée pour quelqu’un qui a marqué toute une génération de fans des Oursons, autant par son apport sur le terrain que pour son investissement au sein de la communauté.

Et cette cérémonie dans tout ça ? Il aura fallu attendre la fin de la rencontre contre Houston pour voir Z-Bo se poser sur un trône installé au milieu du terrain, recevant les hommages de Bonzi Wells, son ancien GM Chris Wallace, son coach Lionel Hollins, et bien entendu Mike Conley (par vidéo) et Marc Gasol. Beaucoup d’anecdotes, quelques punchlines pour Blake Griffin, et finalement le moment que l’on attendait tous : le numéro 50 (sous forme de disque) qui monte au plafond du FedEx Forum, où il attendra gentiment ses trois copains. Pour Tony Allen, ça sera l’année prochaine, tandis que Mike Conley et Marc Gasol suivront une fois l’heure de la retraite arrivée. Autant dire que la nostalgie va encore nous prendre au moins trois fois dans les prochaines années.

Zach Randolph a vu son numéro 50 monter au plafond du FedEx Forum et c’est un moment important pour la franchise de Memphis. Premier maillot retiré dans l’histoire des Grizzlies pour celui qui a porté pendant huit ans les couleurs locales. Une récompense plus que méritée pour un joueur qui aura laissé une empreinte indélébile dans le cœur de tous les fans. 

Zach Randolph Grizzlies 12 décembre 2021

Gasol Grizzlies 12 décembre 2021

Z-BO grizzlies 12 décembre 2021

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top