Lakers

LeBron James apporte son soutien à Frank Vogel : gros calma du patron, c’est aux joueurs de step-up

LEBRON James

Pour soutenir Frank, LeBron a dit « eh, fermez … ».

Vous l’avez ?

Source image : NBA League Pass

Ce n’est plus un secret pour personne, les Lakers ratent leur début de saison et forcément quand le ciel d’une franchise s’assombrit, tous les regards se tournent vers le coach. Frank Vogel se retrouve donc dans une position inconfortable avec un pull qui gratte, mais pour l’instant, pas de problèmes puisque Zorro LeBron James a apporté son soutien au technicien des Lakers. On débrief.

On espère que Frank Vogel a les nerfs solides car les prochains jours qui arrivent risquent d’être assez mouvementés pour le coach des Lakers. Récapitulons rapidement. Depuis le début de la saison, les Lakers nous servent un basket-ball sans saveur que regretterait amèrement Sébastien Demorand, avant de cracher au nez d’Anthony Davis. Cet effectif pourtant taillé pour le titre autour d’un hydre à trois têtes se transforme match après match en un grand cirque désorganisé. Aujourd’hui, les Californiens pointent à la septième place de l’Ouest avec douze victoires et douze défaites : les calculs sont vraiment pas bons Franky ! On peut toujours évoquer les blessures pour justifier les résultats de la troupe de retraités avec LeBron qui a raté la moitié des matchs, ainsi que Trevor Ariza et Kendrick Nunn qui squattent toujours l’infirmerie. Mais le réel problème des Lakers semble être dans l’envie et dans les efforts collectifs qui entraînent des défaites parfois bien gênantes. Forcément, avec un départ aussi poussif, Frank Vogel a commencé à voir les vautours tourner autour de lui et c’est LeBron en personne qui est venu chasser les volatiles, comme le rapporte ESPN.

« Les critiques font partie du job. Frank est fort mentalement. Il a un excellent staff. C’est à nous, en tant que joueurs, de faire mieux sur le terrain. Nous sommes une équipe et une organisation qui n’a pas peur de l’adversité, qui n’a pas peur de ce que les gens peuvent dire sur nous […] Nous avons beaucoup de joueurs dans cette équipe qui ont une pancarte dans le dos depuis longtemps, donc cela ne nous dérange pas. Frank ne se soucie pas et nous ne nous soucions pas non plus de ce que les gens disent. »

Quand le patron parle, tout le monde l’écoute et avec un soutien comme LeBron James, Frank Vogel peut espérer passer l’hiver au chaud. Mais attention, le King ne se mouille pas trop et pourrait aussi se lasser très vite de la situation, et dans ce cas l’on sait quelle tête tombera en premier. Avec cette sortie médiatique, le GM (il l’est, arrêtez de rigoler) apporte aussi son soutien à quelques coéquipiers souvent ciblés par les critiques comme par exemple… Russell Westbrook. Le cyborg parle également d’une remise en question des joueurs et de leurs mentalités une fois sur le terrain. Bref, LeBron a fait parler son éloquence pour jouer les pompiers de service et venir éteindre le feu qui couve à Los Angeles. Mais on le sait là-bas plus qu’ailleurs, tout va très (trop) vite dans le bon comme dans le mauvais sens et les Lakers ont intérêt à commencer à gagner pour enfin lancer leur saison et au passage, faire taire quelques mauvaises langues. Affaire à suivre et comme par hasard, le prochain match des Lakers est un duel face aux Celtics, alors quoi de mieux qu’une victoire dans un clasico pour se remettre les idées en place ?

Pas de fioritures ni de grandes déclarations, LeBron James lave le linge sale en famille et il a publiquement soutenu Frank Vogel sans trop se mouiller non plus. Les prochains matchs des Lakers seront cruciaux et les vieux vont devoir se faire violence pour enfin montrer du beau basket. Sinon, on en connaît un qui va vite sentir le vent tourner. 

Source Texte : ESPN.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top