News NBA

Evan Mobley et Josh Giddey élus rookies du mois en NBA : une pensée pour Scottie Barnes qui aimerait bien évoluer plus à l’Ouest

Pauvre Scottie…

Source image : YouTube

Après les joueurs du mois, place aux meilleurs jeunots de ce début de saison. La NBA a effectivement dévoilé ce jeudi soir les deux top rookies à l’Est et à l’Ouest sur la période octobre/novembre. Les heureux élus ? Le phénomène des Cavaliers Evan Mobley et la pépite du Thunder Josh Giddey.

Comme pour Stephen Curry et Kevin Durant, c’est encore l’inarrêtable Shams Charania de The Athletic qui a balancé la news concernant les rookies du mois. C’est d’ailleurs la première récompense qu’il a annoncée – juste avant les joueurs du mois – mais bref c’est pas très important. Ce qui est vraiment important, c’est le nom des jeunots qui repartent avec l’étiquette « Rookie of the Month ». À notre gauche et pour représenter la Conférence Est : Evan Mobley, troisième choix de la Draft NBA 2021. Excellent depuis son arrivée dans la Grande Ligue, le jeune intérieur est l’une des raisons qui expliquent le début de saison réussi et prometteur des Cavaliers, qui affichent aujourd’hui un bilan positif de 12 victoires et 10 défaites pour une belle sixième place à l’Est (et sans Collin Sexton blessé). Tournant à 14,8 points (49% au tir), 8,2 rebonds et 2,6 passes décisives par match, Mobley contribue déjà très sérieusement pour Cleveland mais surtout, il donne un très bel aperçu de son potentiel défensif qui est – faut le dire – assez monstrueux (2 contres et 1 interception par match). Et pour vous donner une preuve supplémentaire de son importance chez les Cavs, sachez que son équipe possède un bilan de 12-6 quand il est sur le terrain et… 0-4 en son absence, lui qui a manqué quatre matchs pour une blessure au coude. Du très très lourd donc. À notre droite et pour représenter la Conférence Ouest : Josh Giddey, sixième choix de la Draft NBA 2021. Moins en vue que Mobley, l’Australien montre tout de même de belles choses au sein de la jeune équipe du Thunder, en particulier à travers ses qualités de playmaking et sa polyvalence. Ses stats globales ? 10,4 points, 7,2 rebonds, 5,8 passes, et même 0,7 contre et 1 interception par match. Cerise sur le gâteau, Giddey est devenu le deuxième plus jeune joueur de l’histoire NBA à accumuler 100 assists en carrière. Derrière qui ? Un certain LeBron James. Pas mauvais le jeunot.

Si Mobley et Giddey n’ont pas volé leur récompense, cela ne signifie pas qu’on parle forcément des deux meilleurs rookies de ce début de saison. Attendez, on la refait. Cela ne signifie pas que Giddey est le deuxième meilleur rookie de ce début de saison. Car si Evan est probablement le plus impressionnant de tous depuis le début de la régulière, Josh a la « chance » d’évoluer dans la Conférence Ouest pendant qu’un Scottie Barnes – entre autres – doit s’incliner face à Mobley à l’Est. Regardez un peu notre Rookie Ranking sorti il n’y a pas longtemps, le Top 5 est uniquement composé de joueurs de l’Est, Giddey arrivant ensuite à la sixième place. Barnes – qui joue à Toronto – est celui qui se retrouve particulièrement pénalisé par ce système de récompense par conférence. Le quatrième choix de la Draft 2021 réalise en effet un pur début de saison chez les Raptors et se retrouve deuxième dans la course au Rookie de l’Année dans l’esprit de nombreux observateurs, voire même en tête pour certains. On peut toujours débattre mais au final, on tient surtout à avoir une pensée pour Scottie, qui mériterait de voir son nom à côté de « NBA Rookies of the Month ».

Evan Mobley logiquement récompensé, Josh Giddey bien conférencé, Scottie Barnes laissé de côté, voilà ce qu’il faut retenir de ces résultats concernant les meilleurs rookies du mois. Allez Scottie, ne rage pas comme Pippen et reviens plus fort pour décrocher la récompense de janvier. 

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top