Nuggets

Bones Hyland, une Pépite de plus à Denver : l’histoire d’un mec qui a du chien, qui a du flow, et qui ne coûte pas 207 millions

Bones Hyland 15 novembre 2021

Deux mecs qui regardent, un qui applaudit et un autre qui se recoiffe, une image qui résume bien la défense des Blazers hier soir.

Source image : YouTube

On l’avait découvert lors de la Summer League, puis plus encore lors de la pré-saison des Nuggets, et on se disait alors que ce pick 26 de Draft avait encore une belle tronche de steal pour une franchise qui avait drafté quelques années auparavant, faut-il le rappeler, un futur MVP avec le pick 41. Après quelques matchs pour se familiariser avec le grand monde, Nah’Shon “Bones” Hyland fait désormais partie des joueurs frissons de la Ligue, et surtout, des très bonnes raisons de sourire dans le Colorado.

Les stats maison de la journée porte ouverte des Blazers c’est juste ici

Quand votre blase est affublé d’un surnom qui pue la street et ce dès vos premières foulées en NBA, c’est soit que votre melon est de type charentais soit que votre talent le mérite. Option 2 validée pour Bones Hyland, qui prouve depuis quelques matchs que les dirigeants des Nuggets ont toujours autant de nez. Nose Hyland donc, et en ces temps difficiles pour les stars de Denver sauf un, le meneur de jeu  fait office de rayon de soleil. En effet, le MVP et son équipe sont actuellement privés d’un Jamal Murray blessé de longue date et d’un Michael Porter Jr. qui a perdu récemment une partie de son dos et une – grosse – partie de son talent, plutôt bien joué de sa part après avoir pris la bagatelle de 207 gratins de dollars sur les cinq prochaines saisons. L’urgence était donc ces derniers temps pour Denver de pouvoir compter sur de nouvelles têtes, et si Aaron Gordon fait plutôt bien le taf et que Will Barton s’est transformé cette saison en Kobe Bryant, c’est bien le rookie tressé au corps de sauterelle qui fait sensation depuis quelques matchs.

12 points, 3 rebonds et 4 passes contre les Pacers, 15 points, 6 rebonds et 4 passes contre les Hawks et donc 18 points, 3 rebonds, 3 passes, 2 steals et 4 shoots du parking cette nuit pour accompagner la raclée donnée aux Blazers, semaine validée avec un 17/20 au partiel de basket. On savait Bones Hyland capable d’enflammer un match à base de no look pass et d’inspirations semi-Lance Stephenson semi Jason Williams, mais Nah’Shon s’avère être encore plus que ça, alliant à merveille le flow, la distribution et le scoring de près comme de loin. Face à Portland ? L’homme-os a participé à l’extinction de la race arrière des Blazers en complétant à merveille le backcourt de Mike Malone, au relai d’un trio Monte Morris / Facundo Campazzo / PJ Dozier tout heureux d’avoir à faire à tant de gruyère défensif et d’offrir ainsi une cinquième victoire de suite à des Nuggets intraitables en défense et à l’aise en attaque.

A voir évidemment à quoi l’apport de Bones peut ressembler sur la durée mais il semblerait déjà que les Nuggets aient tout gagné en allant subtiliser le meneur si bas à la Draft. Un jeune qui a ses deux genoux, qui envoient du gros jeu et qui ne coûte pas un bras ? On prend tous les jours.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top