Lakers

Les Lakers sont un peu trop nuls dans les troisièmes quart-temps : inspirez-vous de Space Jam ou de Tony Parker, mais faites quelque chose

Les Lakers dans les troisièmes quart-temps cette saison ? -83. Bugs, tu as une solution ?

Source image : YouTube

Humiliés la nuit dernière face aux Wolves avec une défaite 107-83, les Lakers sont complètement passés au travers du troisième quart-temps, perdu… 40-12. C’est moche, très très moche et le pire, c’est que ce n’est pas la première fois. C’est même une tendance. Depuis le début de la saison, les hommes de Frank Vogel galèrent au retour des vestiaires. 

28 points dans les dents. 28, en douze minutes. Si les Lakers ont connu des bas en ce début de saison, ils n’étaient peut-être jamais tombés aussi… bas. Certes, les défaites face au Oklahoma City Thunder rivalisent bien mais prendre un 40-12 à la maison contre des Timberwolves qui restaient sur six défaites consécutives, franchement fallait le faire. LeBron ou pas LeBron, blessures ou pas, et peu importe si L.A. restait sur deux matchs qui ont terminé en prolongations. Il n’y a pas d’excuse valable pour expliquer ce 29-4 encaissé directement à la sortie des vestiaires, et qui a fait passer le score de 49-44 en faveur des Lakers à 73-53 pour les Loups. Dans le jargon, on appelle ça un méga trou d’air. Cela peut arriver parfois, et ce à n’importe quelle équipe. Mais le problème avec les Lakers, c’est que les trous d’air en début de deuxième mi-temps, ils commencent à s’enchaîner sérieusement. Jetez un peu un œil à la différence de points pour l’équipe de L.A. dans les troisièmes quart-temps cette saison. Attention, ça pique. 

  • vs Warriors : -4 (défaite)
  • vs Suns : -14 (défaite)
  • vs Grizzlies : -9 (victoire)
  • @ Spurs : -11 (victoire)
  • @ Thunder : -18 (défaite)
  • vs Cavaliers : +3 (victoire)
  • vs Rockets : +2 (victoire)
  • vs Rockets : +4 (victoire)
  • vs Thunder : +4 (défaite)
  • @ Blazers : -16 (défaite)
  • vs Hornets : +6 (victoire)
  • vs Heat : -2 (victoire)
  • vs Wolves : -28 (défaite)

Au total, sur les douze premiers matchs de la saison, les Lakers ont perdu le troisième quart-temps à huit reprises. Sur les quatre qui ont été remportés par les Purple & Gold, c’était toujours sur une très petite marge (+6 c’est le max). Par contre, quand ça perd, ça perd sévère. -14 contre Phoenix, -11 contre les Spurs, -18 contre OKC, -16 à Portland et donc -28 contre Minnesota, va vraiment falloir faire quelque chose. Si on additionne le tout, on est sur une différence de 83 points en défaveur des Lakers sur les troisièmes quart-temps. Moins quatre-vingt-trois. C’est juste le pire total de la NBA si l’on en croit ESPN.

« On craint. Pas de défense. Incapable de scorer. Ce n’était pas juste dans ce troisième quart-temps. C’est comme ça dans tous les troisièmes quart-temps depuis le début de la saison. On revient sur le terrain au ralenti, en étant apathiques en attaque comme en défense. Pourquoi ? Je ne peux pas vous dire. Mais on doit faire un meilleur boulot. »

Les mots d’Anthony Davis résument parfaitement la chose. Le manque d’énergie est parfois criant, tout comme l’irrégularité dans le jeu et dans l’effort, mais difficile de véritablement expliquer ces énormes absences d’un point de vue tactico-technique (#DD). Est-ce que certains vétérans ont du mal à relancer la machine après un break de 15 minutes ? Est-ce que Frank Vogel endort ses joueurs avec ses speechs ? Est-ce que ça fume des clopes à la pause ? Il faudrait mettre une caméra cachée dans le vestiaire de Los Angeles pour voir ce qui s’y passe à la mi-temps, et on comprendrait sans doute bien mieux. En tout cas, le public du Staples Center a exprimé son mécontentement dans le troisième quart-temps face aux Wolves avec des sifflets bien mérités envers leurs joueurs. Et Anthony Davis n’a pas hésité à en rajouter une couche après la rencontre.

« Nous devons décider ce que nous voulons être. Une équipe qui joue le titre ? Car ce n’est pas le cas actuellement vu la manière avec laquelle on joue. On doit être meilleurs, et on doit se soucier davantage de nos résultats à la maison. De nos résultats tout court. C’était embarrassant. »

Suite à ce revers honteux contre les Wolves, les Lakers vont clairement devoir se bouger afin d’effacer cet épisode au plus vite. Au programme des prochains jours, deux autres matchs à domicile contre San Antonio et Chicago. L’occasion de se faire pardonner auprès de son public.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top