Blazers

Le président des Blazers démissionne : tiens, on a comme l’impression que ce n’est que le premier domino qui tombe…

Emoji yeux.

Source image : YouTube

La semaine dernière, on apprenait que les Blazers avaient ouvert une enquête sur leur manager général Neil Olshey, accusé de cultiver un environnement toxique au sein de la franchise de l’Oregon. Ce week-end, on apprend que le président de Portland a décidé de démissionner. Tiens, tiens, tiens…

Est-ce qu’on est sur le point d’assister à un Domino Day version Blazers ? Y’a moyen. Comme l’indique Chris Haynes de Yahoo Sports, le président des Blazers Chris McGowan a donc décidé de jeter l’éponge et forcément, on fait tout de suite le rapprochement avec les accusations concernant le GM de Portland Neil Olshey. Mais avant d’aller plus loin, deux-trois petites infos concernant McGowan, un nom qu’on entend rarement quand on parle des Blazers. Et pour cause, il n’était pas directement impliqué dans le secteur purement basket de la franchise. Le désormais ancien président s’occupait surtout de la partie business, et était arrivé en 2012. L’ancien propriétaire des Blazers Paul Allen avait fait de McGowan son bras droit et ce dernier possédait de plus en plus de responsabilités. Cependant, le décès d’Allen en octobre 2018 a changé pas mal de choses à Portland. Selon The Athletic, Jody Allen – la sœur de Paul qui a pris les rênes après la mort de ce dernier – ne possédait pas la même présence que Paul Allen et quand Chris McGowan a demandé une place plus importante au sein de la franchise, elle a refusé de lui accorder. Toujours d’après The Athletic, McGowan voulait en quelque sorte devenir le porte-parole des Blazers, lui qui n’appréciait pas vraiment la manière avec laquelle le GM Neil Olshey représentait l’équipe, notamment dans sa façon de communiquer en public. On rappelle que la dernière intersaison fut bien agitée à Portland, non seulement à travers les rumeurs entourant Damian Lillard mais aussi la controverse concernant l’arrivée du nouveau coach Chauncey Billups. Suite à sa conférence de presse d’intronisation, Olshey et les Blazers avaient particulièrement été critiqués pour leur manque de transparence par rapport à l’enquête interne de la franchise sur l’affaire de viol de 1997 impliquant le nouvel entraîneur de Portland.

Tout ça, forcément, ça n’a pas aidé la réputation de la franchise de l’Oregon. Et on sait que le business d’une franchise se base en grande partie sur sa réputation. Frustré par la tournure des événements, frustré par Neil Olshey, et pas aidé non plus par le passage du COVID qui a forcément plombé un peu le business, Chris McGowan a estimé que c’était le moment de partir. Il assure que son départ n’a rien à voir avec l’enquête qui est actuellement en cours concernant le manager général des Blazers. Honnêtement, faut avouer que le timing est quand même bien suspect. The Athletic précise tout de même que McGowan était dans la dernière année de son contrat et qu’une décision concernant son avenir devait être prise avant la fin de l’année 2021. Voilà, vous en faites ce que vous voulez mais sachez que son successeur est un membre de la maison, à savoir Dewayne Hankins, promu président après avoir été le chef des opérations commerciales et vice-président exécutif. C’est donc lui qui va reprendre les opérations business, en marge de l’enquête qui se déroule actuellement concernant Olshey. Selon Yahoo Sports, plusieurs joueurs actuels des Blazers auraient été contactés pour des interviews dans le cadre de cette enquête. Pour info, des employés de la franchise, anciens comme actuels, ont déjà été interrogés. L’enquête devrait durer plusieurs semaines, et on verra ensuite si Olshey possède toujours un avenir dans l’Oregon.

Une intersaison agitée, un président qui démissionne, une enquête sur le GM, et des résultats sportifs assez médiocres pour l’instant, pas de doute les Blazers sont aujourd’hui une franchise qui vacille. Et quelque chose nous dit que ce n’est que le début…

Source texte : Yahoo Sports / The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top