Blazers

Neil Olshey visé par une enquête pour « comportement déplacé sur le lieu de travail » : au tour du GM des Blazers d’être dans la tourmente

Alors que le proprio des Suns Robert Sarver est dans le collimateur de la NBA, Neil Olshey a également des ennuis.

Source image : YouTube

Alors que l’affaire entourant le propriétaire des Suns Robert Sarver fait grand bruit en ce moment, une autre enquête est actuellement en cours dans l’univers NBA. Cette fois-ci, c’est du côté de Portland et elle concerne directement le manager général des Blazers Neil Olshey, visé pour « comportement déplacé sur le lieu de travail ». Décidément…

Après la bombe qui est tombée jeudi concernant les coulisses de la franchise des Suns et les graves accusations portées vers Robert Sarver, on a droit aujourd’hui à d’autres révélations qui proviennent cette fois-ci du Nord-Ouest des States. De Portland plus précisément. Si la prudence est toujours de mise dans ce genre de dossier très sensible, on apprend via The Athletic que les Blazers viennent de lancer une enquête concernant leur manager général et président des opérations basket Neil Olshey, sous l’impulsion du propriétaire de la franchise Jody Allen. Une enquête lancée suite aux révélations d’au moins un employé de la franchise, qui dénonce un comportement déplacé de la part du boss des opé basket. Aucune précision n’a été donnée par The Athletic mais Chris Haynes de Yahoo Sports a apporté plus de détails sur cette nouvelle affaire. Selon l’insider, plusieurs membres des Blazers ont souligné « l’environnement toxique et hostile » dans lequel ils doivent travailler depuis une dizaine d’années. Un environnement de travail qui serait caractérisé par un climat d’intimidation, marqué par des insultes et du harcèlement.

Neil Olshey est arrivé à Portland en 2012 après un passage de plusieurs années chez les Clippers d’un certain Donald Sterling, dont le nom revient pas mal ces derniers jours depuis la publication de l’enquête concernant Robert Sarver. Si l’on en croit Chris Haynes, qui cite des employés de la franchise, il y aurait eu plusieurs épisodes de mauvais traitement du staff sur le lieu de travail au cours de la dernière décennie, « provoquant un stress physique et psychologique ». Toujours selon Haynes, certains membres du staff ont également mentionné une « mauvaise gestion » de la franchise concernant la situation accompagnant le décès brutal du coordinateur vidéo Zach Cooper en avril 2020, lui qui était âgé de seulement 32 ans et dont les causes de la mort n’ont pas été révélées au moment de son décès (on sait juste qu’elle n’est pas liée au COVID si l’on en croit Jason Quick de The Athletic). Difficile de dire ce qui est vraiment reproché à Olshey à ce niveau-là, car aucun détail supplémentaire n’a été donné. Déjà critiqué pour le manque de transparence des Blazers par rapport à l’enquête interne sur l’affaire de viol de 1997 impliquant le nouveau coach de Portland Chauncey Billups, Neil Olshey est désormais visé directement par la franchise de l’Oregon, et on surveillera évidemment de près l’évolution de la situation.

L’enquête lancée par les Blazers sera menée par le cabinet d’avocats O’Melveny & Myers, qui a commencé à interroger des membres de la franchise de Portland cette semaine. Une fois que le propriétaire Jody Allen aura les premiers résultats de cette enquête, il devra réfléchir puis prendre une décision concernant Neil Olshey, qui risque bien de perdre son poste si les accusations portées à son encontre sont confirmées.  

Source texte : Yahoo Sports / The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top