Lakers

Austin Reaves se flingue l’ischio et manquera deux semaines d’école : c’est le moment de rappeler J.R. Smith, on dit ça on dit rien

Austin Reaves 12 novembre 2021

Austin Reaves sera absent jusqu’à fin novembre. Il est blessé ou il doit passer ses partiels d’œnologie ?

Source : YouTube

Austin Reaves sera sur la touche pendant deux semaines, la faute à une élongation de l’ischio-jambier. Une blessure qui met un coup d’arrêt à la progression de l’arrière des Lakers et qui décime encore plus la base arrière des Angelinos.

Talen Horton-Tucker, Rajon Rondo, Kendrick Nunn et maintenant Austin Reaves, il ne fait pas bon être un arrière des Lakers en ce début de saison. Sans oublier LeBron James et Trevor Ariza qui squattent toujours les lits de l’infirmerie californienne, ça commence à faire beaucoup et on se demande bien si le staff médical des Lakers n’a pas recruté Eric et Ramzy cet été. Enfin bref, Coach Vogel ne pourra pas compter sur le minot des Lakers pendant minimum deux semaines et ça risque d’embêter l’ancien patron d’Indiana. Si on avait écrit cette phrase avant le début de saison on serait passé pour des fous, mais une dizaine de matchs plus tard, Austin Reaves est devenu un rouage important de l’effectif californien. C’est simple, le garçon fait le sale boulot, apporte de la défense, a de l’énergie à revendre, score en sortie de banc… Au milieu de tous ces vieux, Austin s’éclate et apporte un vent de fraîcheur qui plaît à tout le monde et qui fait de lui le chouchou du Staples Center. Mais comme souvent en ce début d’exercice, les blessures s’immiscent dans le quotidien des Lakers et cette semaine c’est donc au tour du petit dernier de se barrer à l’infirmerie.

Les ischios, une blessure récurrente qu’il ne faut pas prendre à la légère. La récupération dépend de chacun et Reaves sera donc réévalué par Eric et Ramzy dans deux semaines. Snobé à la Draft, le natif de Newark dans l’Arkansas tourne finalement à 6,2 points, 2 rebonds et 1 offrande pour une vingtaine de minutes, et le numéro 15 des Lakers s’appuie également sur un shoot pas dégueu avec 47,8% de réussite et 32,1% du parking. Le joueur de 23 ans fait le taf et c’est la belle surprise du début de saison des Lakers. Allez, on jette les armes, c’était trop dur pour ne pas faire la comparaison : Austin Reaves colle parfaitement au profil du regretté Alex Caruso… à une différence près, la situation capillaire des deux bonhommes. Pour le reste, le rookie de Los Angeles semble bien avoir les mêmes qualités que le divin chauve : grosse défense, abnégation, énergie débordante… Bien sûr, Austin Reaves a encore beaucoup à apprendre mais il serait bien malin de s’inspirer du GOAT pour se faire un nom dans la Grande Ligue. Le vestiaire des Lakers et sa moyenne d’âge de 58 ans semble être l’endroit parfait pour que l’arrière accumule de l’expérience mais patience donc et avant de revoir le petit Austin il faudra attendre une quinzaine de jours au minimum. J.R. Smith ? Nick Young ? Notre tante ? Les Lakers pourraient-ils désormais faire appel à l’une de ces trois légendes pour venir s’asseoir sur un banc qui compte plus d’infirmes que de joueurs en short ? Malheureusement, Frank Vogel et ses sbires compteront davantage sur Wayne Ellington, de retour depuis quelques matchs, mais aussi sur Rajon Rondo et Talen Horton-Tucker qui pourraient aussi réapparaître dans les prochains jours.

Austin Reaves va aller pointer à l’infirmerie et son ischio sera réévalué dans deux semaines. Un arrière de plus sur le bas-côté pour les Lakers qui vont donc devoir se passer de la réincarnation d’Alex Caruso. En attendant, on imagine bien Dwight Howard repositionné en shooting guard… c‘est pas interdit de rêver non ? 

Source Texte : Mike Trudell.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top