Nets

Blake Griffin de retour à Detroit ce soir : retrouvailles avec le public des Pistons, mais quel accueil pour Blakounet ?

Applaudissements ou sifflets ? Ou les deux ?

Source image : YouTube/Red Bull

L’ancien pivot des Pistons Andre Drummond a pris sa dose de sifflets hier à la Little Caesars Arena. Ce soir, c’est un autre ancien – Blake Griffin – qui va faire son retour à Detroit. Échappera-t-il aux quolibets contrairement à Dédé ? Blake n’a pas fait de mal à Detroit et a joué dur quand il était en bonne santé, mais la séparation – via un buyout – a été dure à digérer dans le Michigan. 

Ce n’est pas la première fois que Blake Griffin se présente sur le parquet des Pistons avec la tunique des Nets. En mars dernier, il a eu droit à un retour en pantoufles avec une petite vidéo de remerciement sur l’écran géant pendant un temps-mort dans une salle à jauge réduite, avec quelques petits applaudissements presque inaudibles. Il est reparti avec la win également et une belle performance (17 points, 3 rebonds et 2 passes), une belle dédicace à ceux qui le croyaient fini. Un de ses paniers est d’ailleurs venu sur un alley-oop de James Harden, après lequel il a regardé le banc des Pistons avant de crier : « I still go it !« , histoire de rappeler qu’il pouvait toujours dunker. Tout ça paraît bien loin aujourd’hui sauf pour Blake. On sait tous que la mémoire sur le long terme est un attribut propre au fan de NBA donc voici un autre petit événement qui est resté dans les têtes, et qui devrait encore plus révolter certains fans ce soir : le petit jeu d’acteur de Blake qui a conduit à l’expulsion d’Isaiah Stewart après un coup de coude. Alors après ce premier retour de Blake Griffin à Detroit en tant que membre des Brooklyn Nets, il est possible qu’une partie de la fanbase des Pistons lui réserve quelques sifflets. 

Entre-temps, Blake a enregistré une moyenne de 21,5 minutes par match avec les Nets dans un rôle qui lui convient mieux à ce stade de sa carrière. Un rôle limité certes, mais un rôle où il tente d’apporter des deux côtés du terrain chez un candidat au titre, et dans lequel il a retrouvé ses ailes. De quoi faire rager les fans des Pistons, qui n’ont pas vu Griffin dunker pendant de longs mois, la faute notamment aux blessures. Blake est resté relativement silencieux sur cette situation depuis son arrivée à Brooklyn, mais il a finalement rompu son silence sur un podcast – « Pardon My Take » – en septembre dernier : 

« Lors de la saison 2018-19, j’étais All-Star, All-NBA, j’ai dunké plusieurs fois, j’ai joué en Playoffs blessé… mais oui, je me détesterais aussi Detroit. »

Pour rappel, pendant la saison 2018-19 avec Detroit, il était effectivement All-Star. Blake Griffin a également joué les Playoffs avec un ménisque déchiré et a dunké 37 fois, ce qui n’a pas arrangé son état de santé tout en sacrifiant presque toutes les capacités athlétiques qui lui restaient. Cependant, cette saison semble être délibérément ignorée par certains fidèles de Detroit. L’argument de ceux qui choisissent de ne pas apprécier Blake, bien qu’il ait donné à Detroit peut-être la meilleure campagne de sa carrière, est que son manque d’effort perçu vers la fin de son contrat a coûté une chance à l’équipe de récupérer quelque chose contre son départ. Alors que les Pistons commençaient à se reconstruire et que Griffin continuait à vieillir, les deux camps n’étaient plus sur la même longueur d’onde. En raison de cette réalité, un divorce était imminent, qui plus est le trade était inenvisageable vu le gros salaire du bonhomme, d’où le buyout en mars 2021. Au vu de cela, pas sûr que Griff puisse passer un match tranquille dans l’enceinte des Pistons ce soir. 

Il y avait une foule réduite à Detroit la dernière fois, mais au moment du petit flop de Blake face à Stewart, on pouvait entendre des faibles huées. Cette fois l’ambiance devrait être plus hostile car certains supporters restés à la maison lors du premier match pourraient prendre part aux festivités.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top