Warriors

« Les jours les plus sombres de ma vie » : Klay Thompson a vécu l’enfer durant son absence, deux ans de galères pour un retour au sommet ?

Klay Thompson

Bientôt, il pourra refermer ce long et dur chapitre de sa carrière.

Source image : YouTube

Depuis quelques jours, des vidéos font surface un peu partout. On y voit un Klay Thompson tout sourire en train d’enflammer les ficelles du Chase Center ou du centre d’entraînement des Warriors. Après deux saisons de galères, il se bat pour revenir jouer pour les siens. Le joueur de Golden State s’est confié sur cette période difficile. Fan des Warriors, attention à la vilaine poussière dans l’œil.

Game 6 des Finales NBA 2019, quelques minutes avant la fin du troisième quart-temps, Klay Thompson se rompt les ligaments croisés. L’arrière rentre au vestiaire en boîtant puis retourne sur le parquet pour shooter ses deux lancers-francs, gonflant son total du soir à 30 points. La scène est titanesque, l’émotion est intense et on sent que le moment va faire partie de ces instants historiques qui marquent une carrière. Aujourd’hui, ce 13 juin 2019 semble bien loin pour tout le monde et pourtant, depuis ce jour, Klay Thompson n’a plus rejoué un match pour les Warriors. Plus de deux ans d’absence, la faute à cette blessure au ligament qui l’a éloigné des parquets pour l’intégralité de la saison 2019-20. Puis à cette rupture du tendon d’Achille en novembre 2020 qui est venue anéantir ses chances de retour pour la campagne 2020-21. Une malédiction pour le joueur de 31 ans, qui s’est confié à NBC Sports sur la période délicate qu’il a dû affronter à ce moment-là :

« Pour moi, quand c’est arrivé, ça a été difficile à digérer pendant quelques mois. C’était dur mec. Je ne vais pas mentir, c’était vraiment très dur. Surtout la deuxième fois. La première fois, je l’ai accepté. Un match pour le titre, après cinq finales de suite, ça arrive. Mais la deuxième fois, c’était tellement inattendu. C’était juste une semaine avant la saison. Je m’étais entraîné tellement dur pendant un an, un an et demi. »

Un choc pour Killa Klay, qui s’est alors tourné vers ses amis et sa famille pour ne pas s’isoler et broyer du noir. Penser à autre chose pour avancer pendant ces deux longues saisons qui semblaient interminables. Quand on parle de Klay Thompson, on parle tout de même d’un des meilleurs arrières de la Ligue. En huit saisons NBA, le bonhomme tourne à 19,5 points, 3,5 rebonds et 2,3 assists par match, tout en étant un top défenseur à son poste. Cinq fois All-Star, trois bagues de Champion NBA, les distinctions du meilleur pote du Chef Curry ne font pas rire les mouettes de la Baie de San Francisco. Réputé évidemment pour son shoot, rappelons que le natif de Los Angeles peut rapidement se transformer en torche humaine et balancer 30 pions facile tout en posant 4 dribbles dans tout le match. Après ses deux blessures qui auraient pu sceller le sort de sa carrière, on se demande forcément quelle version de Klay reviendra sur les parquets. Une chose est à prendre en compte, le mental en acier du numéro 11 des Warriors. C’est en partie grâce à son état d’esprit qu’on risque de le voir revenir foutre le bouillon à ses adversaires dans quelques semaines.

« Ça craignait, c’était comme les jours les plus sombres de ma vie. Mais c’est parce que j’aime tellement le basket. C’est ma source, vraiment. Tout comme l’océan, le basket est ma source depuis que je suis enfant. Cela a été un grand test pour ma santé mentale, j’ai beaucoup appris. »

La NBA manque à Klay Thompson et Klay Thompson manque à la NBA. Le phénomène est capable d’incendier ses adversaires dans n’importe quelle position, reste à savoir comment il reviendra après deux saisons en enfer. Klay Thompson qui retrouve une équipe des Warriors qui casse tout, on a déjà vu ça

Source texte : NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top