Lakers

LeBron James absent au moins une semaine : nouveau petit bobo pour le King, ça commence à se voir qu’il va avoir 37 ans

LEBRON James

Retour à la case infirmerie pour LeBron.

Source image : NBA League Pass

Déjà touché par un petit pépin à la cheville dernièrement, LeBron James repasse par la case infirmerie. Cette fois-ci, le King est touché au niveau du muscle droit de l’abdomen. Les Lakers ne veulent prendre aucun risque avec leur superstar et vont donc se passer de lui pendant quelque temps.

LeBron James avait déjà raté la première rencontre des Lakers face au Thunder il y a quelques jours, il ratera également le match retour de cette nuit à Los Angeles et même plusieurs autres derrière. Car comme l’indique Shams Charania de The Athletic, le King devrait manquer au moins une semaine de compétition à cause de sa blessure au muscle droit de l’abdomen. Fans des Lakers, fans de LeBron, rassurez-vous ce n’est sûrement pas grand-chose, c’est surtout que la franchise californienne veut prendre le temps nécessaire pour permettre à James de se rétablir proprement. C’est le début de saison, il reste plus de 70 matchs à jouer avant le début des Playoffs, donc ce n’est vraiment pas le moment de forcer. Et puis on peut se poser autant de questions qu’on veut sur la capacité du Big Three LeBron – Westbrook – Davis à jouer ensemble, c’est quand même pratique d’avoir deux autres stars quand un membre du trio a un petit bobo. Lors du premier match raté de LeBron cette saison à San Antonio, Russell Westbrook et Anthony Davis avaient tout simplement explosé ensemble, pour porter les Lakers vers une grosse win. Bon derrière, ils ont lâché une défaite assez honteuse contre… le Thunder – toujours sans James – mais Brodie et AD auront une belle occasion de prendre leur revanche au Staples Center ce jeudi. Ensuite, ils devront se déplacer à Portland samedi avant d’enchaîner deux matchs contre Charlotte et Miami à la maison, lundi et mercredi de la semaine prochaine.

Avec ce nouveau petit bobo de LeBron, le Big Three des Lakers va perdre un peu de temps dans son Process, le trio ayant besoin d’enchaîner les matchs pour trouver le maximum d’automatismes et permettre à chacun de s’y retrouver. On l’a dit avant le début de saison et ça s’est confirmé sur les premières sorties des champions 2020, l’intégration de Russell Westbrook aux côtés de LeBron et AD apporte son lot de challenges. LeBron – AD ça tourne, Westbrook – AD on a vu que ça pouvait bien tourner aussi, LeBron – AD – Westbrook y’a encore du boulot. Pour en revenir à James, on le retrouve pas mal sur les injury reports en ce moment, quelque chose dont on n’a pas l’habitude. L’an passé, il y a eu ce gros bobo à la cheville qui a perturbé sa fin de saison et celle des Lakers. Cette année, ça fait donc déjà deux pépins physiques, à croire que le mec a vraiment 37 ans en fait. En plus de ça, même s’il semble toujours capable d’appuyer sur l’accélérateur dès qu’il le souhaite tout en lâchant des highlights de fou furieux, James est bien moins en attack mode en ce début de saison. Il n’a jamais pris autant de 3-points dans sa carrière (8,2 par match), il n’a jamais tenté aussi peu de lancers-francs (seulement 3,8), et son pourcentage au tir a chuté à 46,7% (plus faible pourcentage depuis sa première saison NBA, pour 24,8 points en moyenne). Et s’il était humain finalement ?

LeBron James montre quelques petits signes de déclin en ce début de saison, autant dans les chiffres qu’à travers les bobos. Alors oui, le King reste évidemment dominant ainsi que très imposant quand il le décide, et si ça se trouve il n’a juste pas envie de se fouler en ce début de saison régulière. Mais quand même, ça fait bizarre…

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top