News NBA

JJ Redick rejoint ESPN en tant qu’analyste : la retraite la plus courte de l’histoire pour l’ancien pistolero à l’analyse saillante

JJ Redick

Un mois à rien faire à la maison, ça a vite gonflé JJ apparemment. L’ancien garnement des parquets est de retour en NBA, comme analyste sur ESPN.

Source : YouTube

La nouvelle vient de tomber, JJ Redick vient de signer pour une nouvelle écurie. On ne le verra par contre pas en short mais plutôt en costume, puisque le shooteur rejoint la grande clique d’ESPN en tant qu’analyste. Une bonne nouvelle pour tout le monde, tant le double J a déjà fait ses preuves derrière un micro.

Il y a un peu plus d’un mois, JJ Redick annonçait sa retraite. Après une quinzaine d’années à côtoyer la NBA, l’arrière pouvait alors profiter de sa nouvelle vie de retraité. Petit dej au lit, dimanche à rallonge, vie de famille… Le livre entre le natif du Tennessee et la Grande Ligue prenait fin pour se ranger dans la bibliothèque…mais pas pour longtemps, car aussitôt rangé, ledit bouquin est déjà ressorti pour un nouveau chapitre. Cette fois-ci le personnage principal n’arpentera pas les parquets NBA mais bien le plateau d’ESPN, et JJ est donc en course pour le titre de la retraite la plus courte de l’histoire. En attendant, c’est un nouvelle qui à l’air de ravir pas mal de monde, dont le vice-président de la chaine David Roberts, qui s’est exprimé sur sa nouvelle recrue sur le site du média :

« L’un de nos objectifs est de toujours rechercher des occasions pour devenir encore plus forts. La vision unique de JJ et sa formidable perspicacité améliorent encore la profondeur de notre équipe. »

Ce n’est donc pas un contender qui vient sortir JJ Redick de la retraite, mais bien un vrai cador des médias. ESPN est en effet l’une des références au niveau du sport chez l’Oncle Sam mais tranquille Emile, l’ancien artilleur n’en sera pas à son premier jet médiatique. Depuis 2015, il possède une chaîne de podcast, The old man and the three, où il reçoit des joueurs, analyse (de manière très pertinente) les performances et décrypte l’actualité, et c’est d’ailleurs dans son podcast qu’il avait annoncé sa retraite en septembre dernier. Ce bon vieux JJ possède aussi une société de production, ThreeFourTwo, le nom étant une référence aux 342 shoots que JJ avait l’habitude de rentrer tous les dimanches durant la postseason pendant que vous galériez à en mettre six. La gâchette de 37 ans fera en tout cas sa rentrée des classes le 3 novembre prochain à l’occasion d’une rencontre entre les Nets et les Hawks, et on ne doute pas que la gestuelle d’Ice Trae sera au centre de l’analyse de celui qui a balançé à 41,5% depuis le parking dans toute sa carrière. L’arrière va sans doute nous régaler au micro, parce qu’il a a déjà prouvé sa valeur, et tout simplement car il connaît le milieu. En quinze saisons, il a ainsi joué 940 matchs et rentré 1 950 tirs primés pour une moyenne de 12,8 points, et le numéro 11 de la Draft 2007 a même frôlé la bague lors de l’épopée du Magic en 2009 ou s’en est approché – un peu – avec les Clippers époque Lob City. Les dernières rumeurs l’envoyaient vers un contender, l’ancien vilain de Duke a préféré un autre chemin, mais le quinzième shooteur le plus prolifique à 3-points de l’histoire ne s’éloigne donc pas trop du plus grand show du monde. On ne se détache pas comme ça d’un amour qui a duré quinze saisons, et ce n’est pas JJ qui vous dira le contraire.

JJ Redick arrive donc chez ESPN, où il essayera de continuer à faire ce qu’il fait de mieux : faire ficelle. Mais cette fois-ci ce sera par la justesse de ses analyses et non plus par ses grosses bombes. Un mois de retraite, c’était déjà trop pour lui.

Source Texte : JJ Redick, ESPN.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top