Nets

Kevin Durant assure que les Nets ont ce qu’il faut pour gagner : « On ne va pas jouer en espérant que Kyrie Irving vienne nous sauver »

Durant

Pas de Kyrie, deux défaites en trois matchs, forcément la question se pose.

Source image : NBA League Pass

Les Nets espéraient sans doute un autre début de saison. Kyrie Irving ou pas Kyrie Irving, les hommes de Steve Nash ne pensaient sans doute pas perdre deux de leurs trois premiers matchs. Et forcément, avec ces premiers résultats un peu claqués, l’absence d’Uncle Drew commence déjà à peser. Mais la superstar Kevin Durant assure que les Nets ont ce qu’il faut pour enchaîner les victoires sans Kyrie. 

Une défaite de 23 points chez les Bucks lors de l’Opening Night, une victoire arrachée dans les dernières minutes sur le parquet de Philadelphie, puis un nouveau revers contre les Hornets 111-95 pour leur premier match à la maison. Tel est le bilan des Nets après trois rencontres dans cette saison 2021-22. Il n’en fallait pas plus pour que Kevin Durant soit interrogé sur les chances de son équipe malgré l’absence de Kyrie Irving, écarté du groupe de Steve Nash à cause de son incapacité à jouer les matchs à domicile, lui qui n’est toujours pas vacciné pour le moment. Un scénario plutôt prévisible car on savait qu’au moindre coup de moins bien des Nets, qui font partie des grands favoris pour le titre avec ou sans Kyrie, l’absence de ce dernier allait être mise sur la table. Surtout quand vous avez un James Harden qui galère un peu à lancer sa saison, lui qui a été bien crade cette nuit au Barclays Center contre Charlotte avec seulement 15 points à 6/16 au tir (2/8 du parking), et autant de passes décisives que de… turnovers (8). Cependant, peu importe ce qui se passe pour les Nets en ce début de saison, Kevin Durant n’est pas du genre à compter les absents (via ESPN).

« Pendant que nous sommes en train de jouer, quand on est menés ou que c’est un match serré, je ne me dis pas, ‘Mince, on n’a pas assez [de ressources, ndlr.]’. On ne va pas penser à ça pendant le match. Nous voulons avoir Kyrie Irving avec nous sur le terrain. Et il représente une grande partie de ce qu’on veut faire. Mais il n’est pas là, alors on doit trouver des solutions.

Mais personne ne va perdre confiance pendant qu’on joue, et espérer que Kyrie revienne pour nous sauver le match. Non, on doit jouer. »

Oui, Kyrie Irving manque et il aurait sans doute été très utile contre les Frelons dimanche, notamment dans le quatrième quart-temps où Brooklyn a encaissé un méchant 32-17 contre… Ish Smith & Cie. Mais non, ce n’est pas pour autant que les Nets doivent faire les victimes et pleurer l’absence d’Uncle Drew. Clairement en rodage en ce début de saison, avec un Steve Nash qui essaye encore de trouver la bonne formule pendant que d’autres équipes sont déjà au taquet, Brooklyn doit tout simplement faire mieux avec ceux qui sont là. Les Nets l’ont dit avant même le premier entre-deux de la saison, ça joue le titre, Kyrie ou pas Kyrie. Et vu l’effectif, avec la présence de deux superstars en KD et Harden et une belle profondeur d’effectif, ça doit jouer le titre.

« Je ne vais pas vous dire qu’on n’a pas ce qu’il faut pour gagner. […] On n’a joué que trois matchs. Bien évidemment qu’on a ce qu’il faut. »

– Kevin Durant

Aujourd’hui, une semaine après le début de la saison régulière, la priorité est de trouver un rythme collectif et le meilleur équilibre pour permettre de décoller. Pas facile évidemment quand vous avez l’ombre du dossier Kyrie qui continue forcément de planer au-dessus de la franchise new-yorkaise, à tel point qu’on a assisté à des protestations hier au Barclays Center avant la rencontre. Mais c’est le contexte dans lequel doivent évoluer Steve Nash, Kevin Durant et les autres. Contre Charlotte, on a vu Nash modifier son cinq et ses rotations, avec notamment l’intégration de Javon Carter parmi les titulaires à la place de Blake Griffin – laissé au repos – et un Bruce Brown qui reçoit enfin des minutes (27) après avoir curieusement chauffé le banc lors des deux premiers matchs. On va continuer à surveiller ça lors des matchs à venir au Barclays Center, les Nets enchaînant pas moins de six rencontres à domicile. De quoi leur permettre d’enfin lancer leur saison ?

Ça patine chez les Nets en ce début de saison. Bien entendu, c’est beaucoup trop tôt pour tirer la sonnette d’alarme, mais ce n’est pas trop tôt pour se poser quelques questions sur la capacité de Brooklyn à atteindre ses objectifs très élevés sans la présence de Kyrie Irving. Des questions qui continueront à se poser tant que les hommes de Steve Nash n’enchaîneront pas les victoires. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top