Lakers

Kendrick Nunn reste à l’infirmerie pour trois semaines supplémentaires : les Lakers jouent à Koh-Lanta, il n’en restera qu’un

Le petit Kendrick lance un appel pour retrouver un genou en bon état.

Source image : YouTube

Une défaite en ouverture, un Russell Westbrook à des années-lumière de son niveau de MVP et une infirmerie bien remplie. Les Lakers sont déjà dans l’œil du cyclone et les mauvaises nouvelles s’accumulent. Dernière en date : Kendrick Nunn qui va rester sur la touche pendant trois semaines.

Les jeunes à l’hosto, les vieux au charbon. Après Talen Horton-Tucker, c’est l’ancien joueur du Heat qui prolonge son contrat avec l’infirmerie des Purple & Gold pour deux à trois semaines. C’est Frank Vogel qui a annoncé la mauvaise nouvelle (via Kyle Goon de Southern California News Group) par rapport à l’arrière de 26 ans, qui est accessoirement le sixième joueur le plus jeune de la franchise. Un genou dans la boîte à gants pour le petit Kendrick, jamais très rassurant. Les Lakers vont donc patienter et prendre leur temps avec leur recrue, déjà embêtée par sa cheville durant la préparation. Pour l’instant, aucune date de retour n’est annoncée, ça sent le long séjour…

La blessure de Nunn impacte une base arrière déjà bien atteinte avec Talen Horton-Tucker et Wayne Ellington sur le bas-côté. Sans oublier l’absence de Trevor Ariza, ça pique ! Sekou Doumbouya, sous un contrat two-way et aujourd’hui un peu malade, est aussi incertain pour le match de ce soir face aux Suns. Alors certes, le staff des Angelinos pourra compter sur son hydre à trois têtes – même s’il y en a une qui dort – mais sur le long terme, les absences pourraient se faire ressentir pour ce roster très âgé. Signé par le Heat en 2019 après une saison en G League du côté des Warriors de Santa Cruz, Nunn propose des statistiques intéressantes avec 15 points, 2,9 rebonds et 3 assists en deux ans de carrière NBA. Le natif de l’Illinois s’appuie aussi sur un shoot pas dégueu avec 36,4% du parking. Pour compenser son absence, les Lakers compteront peut-être sur Avery Bradley, qui vient tout juste de revenir à Los Angeles. Le vétéran a d’ailleurs fait un passage intéressant avec 6 points en 8 minutes de jeu face aux Warriors il y a quelques jours. Quant au petit Kendrick, il sera donc réévalué dans deux ou trois semaines. D’ici là, les Lakers auront peut-être eu le temps de se mettre en place. Nunn pourra alors envisager un retour en douceur. En attendant, cette nuit, LeBron, Anthony Davis et Cie reçoivent les Suns au Staples Center à 4h du mat. L’occasion pour le King de retrouver son pote Chris Paul. Mais aussi de se venger face à l’adversaire qui lui a infligé sa première élimination au premier tour des Playoffs au printemps dernier.

Signé au cœur de l’été pour deux ans et 10 millions de dollars, Kendrick Nunn avait tout de la bonne affaire pour les Californiens. Du shoot, de la jeunesse et du dynamisme… Plein de qualités qui ne servent pas à grand-chose au fond de l’infirmerie. 

Source texte : Kyle Goon

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top