News NBA

Folle soirée en WNBA : Diana Taurasi couronnée GOAT, le Sky gâche la fête en remportant le Game 1 à Phoenix

Diana Taurasi wnba 11 octobre 2021

GOAT ou pas, le Sky n’a pas fait de cadeau.

Source image : @WNBA

Ambiance de finale à Phoenix, ça faisait au moins trois mois que l’on n’avait plus vécu ça avec les garçons. Cette fois, c’est le trophée de WNBA qui est en jeu et contrairement à leurs alter-égos masculins, les joueuses du Mercury ne sont pas rentrées dans leur série par le bon bout contre le Sky. Logiquement, elles devraient donc terminer championnes.

La soirée de Diana Taurasi n’était pas loin d’être parfaite. Devenue maman pour la deuxième fois ce week-end, la légende de Phoenix a l’occasion de devenir quadruple championne WNBA cet automne. Mais avant cela, elle a reçu un trophée hautement symbolique en marge du Game 1 des Finales qui avait lieu hier soir au Footprint Center. Même si le débat mérite d’exister et restera éternel, les supporters de la White Mamba ont tout de même un sacré nouveau argument à faire valoir puisque leur joueuse préférée vient d’être officiellement désignée GOAT de la WNBA à l’occasion du 25è anniversaire de la Ligue. C’est le vote des fans et un jury qui ont permis de la départager d’un Top 5 complété par Sue Bird, Maya Moore, Candace Parker et Cynthia Cooper (y’a du niveau par ici !). Malheureusement, la folle série de bonnes nouvelles s’arrête là puisque le Mercury a été corrigé à domicile par Chicago (91-77) qui a du même coup directement récupéré l’avantage du terrain pour la suite de ces Finales WNBA qui se jouent au meilleur des cinq manches.

Quand on regarde le parcours réalisé par le Mercury jusqu’ici, on ne voyait pas trop ce qui pouvait arriver à Phoenix dans ces Playoffs. Il y a d’abord cette victoire d’un tout petit point contre New York au premier tour (83-82), puis ce succès à Seattle, après prolongation, au deuxième tour (85-80). Enfin, les Arizoniennes s’en sont sorties au mental contre les Aces en demi-finale, arrachant le Game 5 décisif à l’extérieur pour s’inviter en finale. Avec la GOAT dans leurs rangs, difficile d’imaginer autre chose qu’une victoire dans ces Finales sous forme de remake de la série de 2014 qui s’était terminée par un sweep en faveur du Mercury avec une Diana Taurasi désignée MVP. Et pourtant… attention à ne pas sous-estimer le Ciel de Chicago qui ne cesse plus de surprendre dans ces Playoffs. Sixième au terme de la saison régulière, elles ont ainsi battu Dallas, puis le Lynx et les leaders de Connecticut pour se retrouver à ce stade de la compétition. L’avantage de fraîcheur penche du côté des troupes de James Wade, d’autant que Kia Nurse manque à l’appel pour Phoenix (ligaments croisés). Avec six joueuses en double figure, le collectif de Windy City a encore frappé même si Kahleah Copper a récolté les honneurs en devenant la 10è de l’histoire à réaliser un double-double (21 points, 10 rebonds) pour son premier match en Finales WNBA. On termine en tirant notre chapeau à l’autre membre du Top 5 all-time à disputer cette rencontre puisque Candace Parker a réalisé un match plein avec 16 points, 8 rebonds, 3 assists, 2 contres et 2 interceptions.

Le Mercury est déjà dos au mur et devra s’imposer mercredi à la maison pour rejoindre Chicago à 1-1. Dans le cas contraire, le Sky aurait déjà une main sur le trophée, privant peut-être Diana Taurasi d’un strike bébé – GOAT – bague absolument all-time.

Sources texte : WNBA, Yahoo! Sports, Swish Swish

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top