Blazers

Flashback 2020-21 : les 55 pions de Damian Lillard en Playoffs, « une expérience spirituelle » mais une énorme déception au bout

Cela aurait pu être le plus grand exploit de la carrière de Damian Lillard. Cela aurait pu être l’un des plus grands exploits de l’histoire des Playoffs. Le 1er juin dernier, Dame D.O.L.L.A. a sorti une performance titanesque dans un match crucial du premier tour entre les Nuggets et les Blazers. Un match finalement perdu par Portland, Dame étant lâché par ses copains…

Pour revivre l’exploit à chaud, c’est par ici

« Ceci est une expérience spirituelle. » Comme nous, aux alentours de 6 heures du mat’, Kevin Durant était à court de superlatifs devant les incroyables exploits de Damian Lillard, alors il a employé cette formule qui résume parfaitement le moment qu’on a tous vécu, à part ceux qui dormaient. Quelque part, comme le dit si bien KD, cette performance dépassait les notions du basket. C’était la performance d’un homme en état de grâce, d’un homme sur un nuage, bien au-dessus des neuf autres humains présents sur le parquet en haute altitude de Denver ce soir-là. 55 points, 6 rebonds, 10 caviars, 3 contres, 17 tirs réussis sur 24, 12 missiles du parking en 17 tentatives, et 9/10 aux lancers-francs. Les chiffres sont évidemment monstrueux mais ce qu’on retiendra avant tout de cette soirée, c’est cette impression très spéciale, cette impression de vivre un moment d’histoire en direct. Une impression très rare que seuls les plus grands peuvent nous transmettre. Dans ce Game 5 du premier tour des Playoffs entre Denver et Portland, que les Nuggets avaient abordé par le bon bout, Lillard a absolument tout fait pour porter son équipe vers la victoire, enchaînant les shoots absolument incroyables dans le money time pour maintenir son équipe en vie. Side-step fadeaway à la Dame D.O.L.L.A. dans les dernières secondes du temps réglementaire pour remettre les deux équipes à égalité. 12 points dans les deux dernières minutes de la première prolongation dont un tir insensé sur la tronche de Monte Morris pour forcer une deuxième overtime. Un nouveau tir primé – quasiment du logo et avec la planche – dans la deuxième prolongation pour décrocher le record all-time du nombre de 3-points marqués dans un match de Playoffs. Bref, du Dame Time puissance 100. Au total, Lillard a planté 20 des 22 derniers points de son équipe dans cette rencontre.

Tout ça pour… perdre 147-140 en double prolongation. Parce que oui, Damian Lillard a bien perdu ce match contre les Nuggets, alors qu’il avait réussi à forcer un comeback de 22 points. On dit Damian Lillard parce que c’est comme s’il avait été tout seul sur le terrain en fin de match, tandis que les hommes de Mike Malone ont su profiter de leur collectif bien huilé pour remporter cet énorme combat. « C’est une honte d’avoir gâché l’une des meilleures performances all-time en ne lui apportant pas plus de soutien » déclarera C.J. McCollum après la rencontre. On ne te le fait pas dire Cijai. Dans les dernières minutes de la deuxième prolongation, quand il fallait prendre ses responsabilités pour aider un Dame redescendu un peu de son nuage, ni C.J. ni personne n’a réussi à step-up. Le turnover de McCollum à -3 et dix secondes de la fin – entre autres – hante encore les fans des Blazers. Derrière, les Nuggets ont enfoncé le clou à Portland en s’imposant sans trembler 126-115, se qualifiant ainsi pour le tour suivant malgré les absences de Jamal Murray et Will Barton. Le début d’une intersaison tourmentée pour la franchise de l’Oregon, avec un Lillard frustré par une nouvelle élimination prématurée. Tu m’étonnes…

On ne sait pas si Damian Lillard demandera son transfert des Blazers un jour. Mais si c’est le cas, il faudra repenser à ce Game 5 des Playoffs 2021 face aux Nuggets, qui symbolise parfaitement le manque de soutien dont Dame – franchise player exemplaire – peut souffrir à Portland. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top