Lakers

Dans les coulisses du transfert de Russell Westbrook : comment Brodie a pris les choses en main pour débarquer chez les Lakers

On en apprend des choses !

Source image : YouTube

C’est l’un des transferts qui a enflammé la dernière intersaison NBA. À la fin du mois de juillet, au moment de la Draft, Russell Westbrook est envoyé aux Lakers pour former un Big Three avec LeBron James et Anthony Davis. Avec l’ouverture des camps d’entraînement qui se profile, Bill Oram, Shams Charania et Sam Amick de The Athletic sont revenus sur les coulisses de cet échange entre la franchise californienne et les Wizards. On en apprend des choses !

Jouer aux Lakers, un rêve pour Russell Westbrook

Quand vous êtes originaire de Los Angeles, que vous êtes basketteur et que vous réalisez votre formation à UCLA, les Lakers représentent souvent le rêve ultime. Désolé les Clippers, mais c’est la franchise pourpre et or qui a l’habitude de mettre des étoiles dans les yeux à travers son histoire, ses titres de champion NBA, et les nombreuses superstars qui ont porté le maillot mythique des Lakers. Sélectionné avec le quatrième choix de la Draft NBA 2008, Russell Westbrook a longtemps porté le maillot du Thunder, avant de passer par Houston et Washington. Pour lui comme pour beaucoup d’autres joueurs qui viennent de la Cité des Anges, rentrer à Los Angeles pour jouer à la maison était sur la liste des life goals.

Avec des Lakers à la recherche d’une nouvelle star durant l’intersaison pour accompagner LeBron James et Anthony Davis, Russell Westbrook sentait que le bon moment était sur le point d’arriver. Dans sa tête, Brodie allait enfin pouvoir jouer pour la mythique équipe de Los Angeles, à tel point qu’il en avait déjà parlé à son entourage. En discussion avec plusieurs membres de la franchise californienne, et en particulier chez LeBron dans la maison du King à Brentwood, Westbrook était en effet devenu l’option numéro un pour les Lakers, prêts à négocier avec les Wizards pour transformer ce potentiel transfert en réalité.

Russell Westbrook, une option parmi d’autres

Avant de se lancer sur le dossier Westbrook, le président des opérations basket des Lakers Rob Pelinka, le front office et le camp des joueurs guidé évidemment par LeBron James (avec Anthony Davis et… Jared Dudley notamment) avaient un œil sur des superstars telles que Damian Lillard et Bradley Beal. Mais si ces deux-là sont souvent considérés comme les prochains grands noms potentiellement disponibles pour un transfert, ils n’étaient pas disponibles sur le marché à ce moment-là, et ils ne le sont toujours pas d’ailleurs. Du coup, forcément, les Lakers sont allés voir ailleurs et c’est alors que l’option Russ a commencé à peser de plus en plus. Sauf que les dirigeants des Wizards n’étaient pas très chauds dans un premier temps pour briser la ligne arrière Westbrook – Beal, qui a permis à Washington de retrouver les Playoffs en 2021. Pour une franchise des Lakers bien décidée à se renforcer rapidement pour maximiser ses chances de retourner sur le trône de la NBA pendant que LeBron – bientôt 37 ans – est encore là, il fallait envisager un autre scénario. Deux d’entre eux ont fait leur chemin.

Le premier, c’est celui d’un sign & trade devant permettre l’arrivée de l’arrière des Spurs DeMar DeRozan, originaire de Compton, chez les Lakers. Avec plus de 21 points et quasiment 7 passes de moyenne la saison dernière, DMDR était sur les tablettes de Rob Pelinka, prêt à se séparer de Kyle Kuzma et Kentavious Caldwell-Pope dans un potentiel deal. De plus, LeBron & Cie semblaient plutôt chauds aussi pour accueillir DeMar chez les Lakers. Cependant, il n’y a jamais eu de véritables avancées sur les modalités d’un éventuel sign & trade avec les Spurs, rendant la transaction impossible.

Le deuxième scénario, c’est celui qui impliquait Buddy Hield, le sniper des Sacramento Kings. Et on s’en rappelle, c’était très très chaud entre les deux franchises californiennes, très proches de trouver un accord envoyant Hield aux Lakers contre Kyle Kuzma et Montrezl Harrell. Un deal qui semblait quasiment acté et qui aurait rendu impossible une potentielle venue de Russell Westbrook dans la Cité des Anges. C’est alors que Brodie, bien décidé à faire son maximum pour porter un jour le maillot des Lakers, a changé de fusil d’épaule.

« Russell Westbrook a pris les choses en main »

Voyant les Lakers et les Kings flirter dangereusement sur un deal envoyant Buddy Hield à Los Angeles, Russell Westbrook est allé toquer à la porte de Ted Leonsis, le propriétaire de Wizards, le 29 juillet dernier. L’objectif ? Le convaincre de le transférer aux Lakers ASAP. Alors qu’il avait déjà tenté de convaincre son copain Bradley Beal de demander également un transfert avant la Draft NBA, sans succès, Brodie a joué le tout pour le tout.

« Cela a tout déclenché chez Russ » indique la fameuse source proche du dossier via The Athletic, en parlant du potentiel transfert de Buddy Hield. « Il voulait par tous les moyens possibles aller aux Lakers. »

« Russell Westbrook a pris les choses en main » a également déclaré une autre source.

Soutenu par Beal dans sa quête, Russell Westbrook a obtenu ce qu’il voulait. D’après The Athletic, les Wizards ont passé un coup de fil à Rob Pelinka pour relancer les discussions par rapport à un potentiel transfert, rebattant ainsi toutes les cartes. Préférant récupérer une superstar comme Brodie plutôt qu’un arrière shooteur comme Buddy Hield, les Lakers ont laissé les Kings sur la touche afin de se concentrer sur l’arrivée de Westbrook. C’est ainsi qu’on est passé à deux doigts d’un transfert de Hield à ce blockbuster entre les Lakers et les Wizards, avec la venue de Russ dans sa ville natale contre Kyle Kuzma, Montrezl Harrell, Kentavious Caldwell-Pope et le premier tour des Lakers à la Draft NBA 2021. Deal done !

Désormais sous le maillot mythique des Lakers, Russell Westbrook va tout faire pour aider les champions NBA 2020 à retrouver les sommets, ce qui lui permettrait de gagner sa toute première bagouze en carrière. Son rêve de jouer dans la mythique franchise pourpre et or est devenu réalité, mais Russ aura également pas mal de pression sur les épaules, lui qui devra apporter le coup de boost nécessaire derrière LeBron James et Anthony Davis.  

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top