Lakers

Elgin Baylor, l’un des rares à posséder sa propre statue : à jamais une légende des Lakers, à jamais une légende du jeu

Un très très grand !

Source image : YouTube

Parmi les nombreuses stars qui ont construit l’histoire de la mythique franchise des Lakers, Elgin Baylor tient une place de choix. Bien qu’il n’ait jamais remporté le titre NBA malgré… huit finales disputées, il a marqué son époque et l’équipe dans laquelle il a réalisé ses immenses exploits. S’il n’est plus de ce monde aujourd’hui, Elgin restera à jamais une légende, et la statue se trouvant juste devant le Staples Center est là pour le prouver. 

6 avril 2018. Staples Center. Ce jour-là, les Lakers doivent affronter les Timberwolves pour l’un des derniers matchs de la saison régulière. Comme la franchise californienne est déjà éliminée de la course aux Playoffs, ce match n’a rien d’immanquable, par contre la cérémonie qui se déroule juste avant l’est beaucoup plus. La preuve, le gratin du basket made in Los Angeles est là : Jerry West, Magic Johnson, Shaquille O’Neal, Kareem Abdul-Jabbar… ça en fait du beau monde n’est-ce pas ? Toutes ces légendes, elles sont présentes pour un homme : Elgin Baylor. À l’âge de 83 ans, Elgin est sur le point de recevoir l’une des plus grandes distinctions imaginables pour un basketteur NBA, à savoir une statue. La statue, c’est avant tout un symbole d’immortalité. Elle permet à un joueur ou une personnalité de ne jamais tomber aux oubliettes malgré le temps qui passe et les générations qui se succèdent. Et ce 6 avril, celle de Baylor est officiellement révélée, rejoignant ainsi les statues déjà présentes de Magic, West, Kareem, Shaq et Chick Hearn, le légendaire commentateur des Lakers.

« Nous sommes bénis de pouvoir honorer un homme qui a lancé les choses ici à Los Angeles pour les Lakers. Tu [Elgin Baylor, ndlr.] as réalisé des choses que Dr. J, Michael Jordan, Kobe et moi-même ne pouvions pas faire. Félicitations. »

– Magic Johnson

Onze sélections All-Star, dix nominations dans la All-NBA First Team, troisième meilleure moyenne de points (27,4  par match) de l’histoire derrière Michael Jordan et Wilt Chamberlain, Elgin Baylor était l’une des stars de son époque et un phénomène qui a tout simplement fait progresser le jeu. En avance sur son temps, à l’aise dans les airs et inarrêtable en attaque, Elgin a donné un aperçu de la NBA du futur et certains de ses plus grands exploits ont toujours une place de choix dans le livre des records NBA. On pense à ses 61 points en Finales NBA (record qui n’a pas bougé depuis), à sa perf’ à 71 unités en novembre 1960, à sa saison 1961-62 quand il termine avec des moyennes de 38,3 points et 18,6 rebonds alors qu’il est réserviste dans l’armée US (il ne pouvait jouer que les week-ends cette saison-là…). Oui, Elgin Baylor, c’est tout ça. Et tellement plus encore.

Pas étonnant au final qu’il ait eu droit à sa statue, et ce ne sont pas ses défaites répétées contre les Celtics en Finales NBA, que ce soit à Minneapolis ou Los Angeles, qui allaient remettre en cause sa greatness. Décédé en mars 2021 à l’âge de 86 ans, Elgin Baylor fait donc partie de ceux qui ont eu l’immense honneur d’être un jour immortalisés grâce à leurs contributions sur les parquets et en dehors.

Autres légendes NBA possédant une statue

Comme la légende des Lakers Elgin Baylor et les autres grands noms cités dans ce papier, on en connaît quelques-uns qui pourraient un jour avoir droit à leur propre statue devant la salle de leurs plus grands exploits : Kobe Bryant, LeBron James, Tim Duncan, Dwyane Wade, Dirk Nowitzki, Stephen Curry… y’a du monde !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top